Gaspésie: femme bloquée chez elle pendant 24 heures par un chien agressif

SAINTE-ANNE-DES-MONTS - Un chien agressif qui a blessé son maître mercredi soir dernier en Gaspésie a ensuite empêché la conjointe malade de ce dernier de sortir de la maison pendant près de 24 heures.

Selon des informations relayées par la page Facebook du Refuge l’ami des bêtes de Sainte-Anne-des-Monts, l’homme a dû être admis à l’hôpital après avoir été mordu.

Un appel a ensuite été fait au refuge par la dame qui signalait que le chien très agressif était attaché à l’extérieur de la maison située à La Martre, une localité située à une quarantaine de kilomètres à l’est de Sainte-Anne-des-Monts.

Même si elle devait elle aussi se rendre quelques heures plus tard à l’hôpital en raison de sa propre condition médicale, la dame apeurée ne pouvait sortir, car le chien bloquait la seule porte de la maison menant dehors.

Trois personnes du refuge de même que la directrice générale et le maire de La Martre se sont rendus sur place, mais personne n’était équipé pour intervenir face au chien pesant une quarantaine de kilogrammes.

Ce n’est que le lendemain soir, après avoir parlé avec des policiers et des agents de la faune, que des bénévoles du refuge ont obtenu les médicaments nécessaires pour endormir l’animal et mettre fin à la séquestration de la dame. On ignore où la bête été emmenée par la suite.

En entrevue au journal L’Avantage gaspésien, la directrice générale de la municipalité de La Martre, France Bergeron, a dit avoir réalisé qu’il y avait eu un manque de ressources et de coordination dans ce dossier. Pour sa part, le sergent Claude Doiron a affirmé qu’il n’est pas du mandat de la Sûreté du Québec d’euthanasier des animaux, sauf dans certains cas d’urgence.

Appelez le 9-1-1 à Québec

S’il arrive le même genre de situation à Québec ou que vous vous retrouvez face à un animal agressif, le Service de police de la Ville de Québec conseille d’appeler le 9-1-1. 

Des policiers vont se rendre sur place pour évaluer la situation et au besoin, ils vont contacter Les Fidèles Moustachus, le refuge animal partenaire de la Ville.

«On est équipé de différents outils comme des perches pour maîtriser l’animal», explique la directrice générale des Fidèles moustachus, Chantal Bélanger.

L’animal est ensuite mis en quarantaine pour une évaluation et décider s’il doit être euthanasié.  Avec Céline Fabriès