Philippe Couillard pourrait se rendre samedi à La Malbaie pour rencontrer la première ministre britannique, Theresa May.

G7: Couillard pourrait rencontrer Theresa May

EXCLUSIF / Outre la rencontre qu’il aura avec Emmanuel Macron, ce jeudi, à Montréal, Philippe Couillard pourrait s’entretenir avec un autre leader du G7. Tout n’est pas encore ficelé, mais le premier ministre du Québec pourrait se rendre samedi à La Malbaie pour rencontrer la première ministre britannique, Theresa May.

Le cabinet de Philippe Couillard a refusé de confirmer cette information du Soleil, mais des pourparlers sont bel et bien en cours depuis quelque temps à ce sujet avec les autorités canadiennes et britanniques.

Une des difficultés a trait à l’«accréditation» de M. Couillard — tout premier ministre du Québec soit-il. On ne s’invite pas si facilement à une réunion des membres du G7, même quand c’est en marge de celle-ci, semble-t-il.

Le temps de Theresa May est également compté, car elle doit repartir de La Malbaie samedi. Ce projet est dans l’air depuis quelque temps déjà.

Un interlocuteur du Soleil se montrait toutefois confiant, mercredi soir, de le voir se concrétiser.

Dans la foulée du G7

Le cabinet de Philippe Couillard confirme par contre que le premier ministre aura des rencontres avec certains des 12 présidents et chefs de gouvernement invités par Ottawa à une séance de travail parallèle à celles que tiendront les leaders du G7 à La Malbaie. Ces dirigeants seront réunis à Québec et c’est là que M. Couillard rencontrera au moins deux d’entre eux vendredi.

Il aura un tête-à-tête de travail avec le premier ministre du Vietnam, Nguyen Xuân Phúc, et avec le président du Sénégal, Macky Sall.

Le Québec a l’intention d’ouvrir une représentation diplomatique à Hanoï. «L’ouverture d’un Bureau nous permettra d’être encore mieux positionnés pour accompagner nos entreprises sur le terrain; encore plus dans le contexte de la signature récente du Partenariat transpacifique dont le Canada et le Vietnam font partie», fait-on valoir.

Le Québec a ouvert un Bureau à Dakar en mai 2016. Il entend le faire passer au rang de Délégation générale, ce qui constituera une première pour la diplomatie québécoise sur le continent africain.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé vendredi dernier que le Canada accueillera à Québec, dans la foulée de la tenue du G7 à La Malbaie, plusieurs dirigeants de différents pays, ainsi que des dirigeants d’organisations internationales, «afin de participer à une séance spéciale de mobilisation sur la santé des océans et la résilience des communautés côtières».