Un panneau publicitaire de la compagnie Vecta Extermination

Exterminateurs arrêtés pour une fraude de 35 000$ à Lévis

La police de Lévis a arrêté deux hommes d’une entreprise d’extermination qui sont soupçonnés d’avoir fraudé de 35 000 $ une femme aînée dont la résidence était infestée par la vermine.

Pour régler le problème, la femme avait fait appel à la compagnie Vecta Extermination, qui lui avait été recommandée, indique Maxime Pelletier, porte-parole de la police de Lévis. 

«Profitant de la vulnérabilité de la dame, Vincent Vaillancourt-Dubé, le propriétaire de la compagnie, aurait produit une facture de plus de 35 000$ pour des travaux inexpliqués et non effectués», dit M. Pelletier.

«Après avoir raconté le tout à sa fille, la dame s’est aperçue qu’on avait profité de sa situation et elle a porté plainte au Service de police», poursuit M. Pelletier.

Deux hommes accusés

Vincent Vaillancourt-Dubé, 28 ans, et son collègue Philippe Thibodeau, 34 ans, ont été arrêtés le 17 janvier. Ils ont comparu le jour même au palais de justice de Saint-Hyacinthe pour faire face à des accusations de fraude de plus de 5 000$.

Le siège social de Vecta Extermination est situé à Saint-Mathieu-de-Beloeil, sur la Rive-Sud de Montréal. Sur son site Internet, l’entreprise dit offrir un service d’extermination 24h/24, partout au Québec.

La police de Lévis cherche d’autre clients qui pourraient avoir été fraudés par cette compagnie. Elle invite les victimes à communiquer avec l’enquêteur Joncas au 418-835-4960, poste 4007.