Les travailleurs chargés de la finition des avions d'affaires des séries 6500 et 7500 de Bombardier ont ratifié l'entente de principe intervenue plus tôt cette semaine entre l'avionneur et leur syndicat.
Les travailleurs chargés de la finition des avions d'affaires des séries 6500 et 7500 de Bombardier ont ratifié l'entente de principe intervenue plus tôt cette semaine entre l'avionneur et leur syndicat.

Entente de principe ratifiée pour 2400 travailleurs syndiqués de Bombardier

Les travailleurs chargés de la finition des avions d'affaires des séries 6500 et 7500 de Bombardier ont ratifié l'entente de principe intervenue plus tôt cette semaine entre l'avionneur et leur syndicat.

Unifor a annoncé par communiqué dimanche que ses membres l'ont entérinée dans une proportion de 75 %, en assemblée générale au Palais des congrès de Montréal.

L'entente de trois ans avait été conclue dans la nuit de lundi à mardi, soit trois jours avant que la convention collective ne vienne même à échéance.

Elle touche quelque 2400 travailleurs, membres de la section locale 62 du syndicat, qui est affilié à la FTQ.

Selon Unifor, elle comprend notamment des hausses salariales annuelles de 2,5 %, une augmentation des rentes de retraite et de raccordement ainsi qu'un mécanisme pour une meilleure stabilité d'emploi en rapatriant la sous-traitance externe avant de procéder à des mises à pied.