Ensaf Haidar
Ensaf Haidar

Ensaf Haidar, l'épouse de Raïf Badawi, dit être sans nouvelles depuis un mois

SHERBROOKE, Qc - Le blogueur Raïf Badawi, qui est emprisonné en Arabie saoudite depuis huit ans, n'a pas donné de nouvelles depuis un mois à son épouse et à leurs trois enfants qui demeurent à Sherbrooke, au Québec.

Dans un message transmis sur twitter, Ensaf Haidar affirme qu'elle craint le pire. Elle précise qu'elle n'a pas parlé à son mari depuis le 14 janvier dernier et que toutes ses tentatives pour entrer en communication avec les autorités carcérales saoudiennes ont été vaines.

À LIRE AUSSI: Rien pour rassurer Ensaf Haidar

Raif Badawi transféré à l'hôpital

Raif Badawi aurait mis fin à sa grève de la faim

Ensaf Haidar, qui a obtenu la citoyenneté canadienne il y a un an et demi, ajoute que le silence de son mari est très inquiétant puisqu'il avait l'habitude de communiquer avec elle et leurs enfants Miriyam, Doudi et Najwa sur une base régulière.

Ce serait la première fois en huit ans que Mme Haidar est sans nouvelles de son mari pendant une si longue période.

Raïf Badawi a été condamné en 2012 à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet, un interdit d'activité journalistique et de voyage pour 10 ans et une amende équivalant à 1,05 million $ CAN pour avoir créé un forum en ligne afin de discuter de questions sociales en Arabie Saoudite.

À la fin du mois dernier, l'avocat et ex-député fédéral Irwin Cotler a dit craindre pour la vie du blogueur et de son ancien avocat, Waleed Abou al-Khair, qui avaient tous deux entrepris en décembre une grève de la faim en détention en Arabie saoudite. Me Cotler, du Centre Raoul Wallenberg pour les droits de la personne, a écrit une lettre en leur faveur aux Nations unies (ONU) pour qu'il y ait intervention d'urgence.