Édouard Julien

Édouard Julien dit non aux Twins du Minnesota

Édouard Julien ne signera pas de premier contrat professionnel avec les Twins du Minnesota, qui l’ont repêché il y a trois semaines. Le joueur d’avant-champ de Québec annonce son retour à l’Université Auburn, en Alabama, pour la saison 2020.

«C’était un honneur d’entendre les Twins du Minnesota me choisir et je désire les remercier de m’avoir donné cette chance», a déclaré Julien, sur son compte Twitter.

«Par contre, mes coéquipiers et moi avons encore du travail à accomplir à Auburn. Coach Thompson parle de léguer un héritage et notre histoire n’est pas encore terminée. J’ai très hâte d’enfiler cet uniforme d’Auburn avec mes frères en 2020.»

Julien lève donc le nez sur une offre d’une organisation du baseball majeur pour la deuxième fois. Avant les Twins en 18e ronde cette année (539e choix au total), les Phillies de Philadelphie l’avaient aussi sélectionné en 37e ronde (1103e) en 2017.

Les Tigers d’Auburn viennent de connaître une excellente saison, atteignant les Séries mondiales universitaires pour la première fois depuis 1997.

Julien a été un élément-clé de ces succès à sa deuxième campagne universitaire. Il avait brillé encore plus au plan individuel à sa saison recrue, l’an dernier, en effaçant un record d’équipe pour une recrue avec 69 points produits, marque qui appartenait à nul autre que Frank Thomas.

Le Québécois de 20 ans pourrait disputer encore deux saisons dans la NCAA et deviendra de nouveau admissible au repêchage l’an prochain. Les clubs des ligues majeures ont un an pour s’entendre avec leurs choix au repêchage, sans quoi les joueurs redeviennent sans attache.

«J’ai un minimum en tête, et s’ils l’atteignent, je pourrais signer avec les Twins. Mais avec la saison que je viens d’avoir, ça pourrait être plus facile l’an prochain si j’en connaissais une bonne», avait déclaré Julien au Soleil dès la journée du repêchage, signifiant que son objectif de boni financier à la signature s’avérait peut-être trop élevé pour la 18e ronde.