Selon l’organisme Human Rights Watch, Édith Blais et son ami Luca Tacchetto pourraient avoir été enlevés et amenés jusqu’au Mali. C’est ce que l’organisation a écrit dans son dernier rapport.

Édith Blais enlevée et amenée au Mali ?

Selon l’organisme Human Rights Watch, Édith Blais et son ami Luca Tacchetto pourraient avoir été enlevés et amenés jusqu’au Mali. C’est ce que l’organisation a écrit dans son dernier rapport.

« En décembre 2018, la Canadienne Édith Blais et l’Italien Luca Tacchetto ont été portés disparus alors qu’ils traversaient le Burkina Faso. Bien qu’aucun groupe islamiste armé n’ait revendiqué leur enlèvement, il semble que ces deux personnes aient été enlevées, puis emmenées au Mali », peut-on lire dans ce rapport. 

Human Rights Watch se base sur un entretien avec des sources du secteur sécuritaire malien. Cet entretien daterait du 13 janvier 2019.

À LIRE AUSSI:

La famille d’Édith Blais ne s’est livrée à aucun commentaire.

Pour sa part, Affaires mondiales Canada a rappelé qu’ils « sont au courant qu’une citoyenne canadienne est disparue au Burkina Faso ». 

« Les responsables canadiens sont en contact avec la famille de l’individu et fournissent de l’aide. Les représentants du gouvernement canadien au Burkina Faso sont également en contact avec les autorités locales afin de recueillir de l’information supplémentaire. La priorité du gouvernement du Canada est toujours d’assurer la sûreté et la sécurité de nos citoyens. Pour cette raison, nous ne commenterons et ne publierons aucune information susceptible de compromettre les efforts en cours ou de mettre en danger la sécurité des Canadiens. »