Le président et chef de la direction d’Eddyfi/NDT, Martin Thériault

Eddyfi avale une autre bouchée technologique, cette fois en Norvège

Eddyfi/NDT poursuit sa croissance et confirme sa volonté de devenir un joueur de classe mondiale. 

Le groupe de Québec spécialisé en équipements et logiciels d’inspection a annoncé mardi l’acquisition de Halfwave, une entreprise norvégienne.

Active à l’échelle internationale, Halfwave est propriétaire d’une technologie unique de résonance acoustique (ART) qui permet des mesures de haute précision dans le domaine des inspections sous-marines et en ligne de pipelines.

Le champ d’expertise de Halfwave offrait une occasion d’affaires incontournable aux yeux du président et chef de la direction d’Eddyfi/NDT, Martin Thériault. «Nous sommes avant tout une entreprise de technologie CND [contrôle non destructif]. Le caractère unique et exclusif de la technique ART était une opportunité que nous ne pouvions pas manquer. Cette acquisition crée de réelles synergies pour notre groupe.»

Halfwave compte 70 employés qui travaillent au siège social à Bergen, et dans les bureaux d’Oslo et de Houston, au Texas.

Le 5 février dernier, Eddyfi Technologies avait annoncé l’achat de la firme irlandaise NDT Global, ce qui lui avait permis de devenir l’un des plus importants joueurs au monde dans l’industrie de l’inspection de pipelines. 

Installé dans l’Espace d’innovation Michelet, dans le secteur Chauveau, Eddyfi se spécialise dans les «tests non destructifs» à l’aide de sondes, d’appareils et de logiciels pour l’inspection de composantes critiques, notamment dans l’industrie pétrolière, aérospatiale et nucléaire.