Un homme demande au gouvernement de respecter ses promesses sur l'environnement lors d'une manifestation, samedi, à Montréal.

Deux provinces veulent une analyse complète d’une taxe sur le carbone

OTTAWA — L’Ontario et la Saskatchewan veulent que le gouvernement fédéral mène une analyse complète des nouvelles mesures fiscales avant de les imposer l’an prochain aux Canadiens.

Les ministres des Finances du pays se rencontrent dimanche soir et lundi à Ottawa, deux jours à peine après la réunion tendue des premiers ministres à Montréal.

Plusieurs des sujets de discussion seront les mêmes que ceux de Montréal : taxe sur le carbone et les difficultés de l’industrie pétrolière et gazière. Les ministres porteront aussi leur attention sur des enjeux qui leur sont plus spécifiques comme la compétitivité et l’état de l’économie mondiale.

Les ministres des Finances de l’Ontario et de la Saskatchewan, Vic Fedeli et Donna Harpauer, veulent aussi une discussion sur les répercussions économiques de l’imposition d’une taxe sur le carbone et de la bonification du Régime de pension du Canada en janvier.

Dans une lettre commune transmise la semaine dernière au ministre fédéral des Finances Bill Morneau, M. Fedeli et Mme Harpauer soulignent que l’entrée en vigueur de ces mesures imposera un double fardeau aux entreprises. Selon eux, une analyse complète de leurs répercussions économiques devra être menée avant que M. Morneau n’aille de l’avant.