Le poids lourd à l’origine du carambolage s’est retrouvé dans le terre-plein central. Une des voitures impliquées est demeurée coincée sous la remorque.

Deux morts dans un carambolage à Bécancour

BÉCANCOUR — Deux personnes ont perdu la vie jeudi dans un carambolage survenu sur l’autoroute 55 à Bécancour, près du pont Laviolette.

Six véhicules ont été impliqués dans cet accident survenu vers 13 h, tout juste au sud du pont Laviolette. Un poids lourd qui transportait des animaux est entré en collision avec une file de voitures qui se trouvaient dans la voie de droite. 

«Les voitures étaient immobiles ou bien au ralenti dans la voie de droite, car la voie de gauche est fermée pour des travaux. Le conducteur du poids lourd n’a pas pu arrêter à temps ou n’a pas vu le ralentissement. Il est alors entré en collision avec une première voiture, entraînant une succession de collisions», explique la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la Sûreté du Québec.

«L’accident impliquant plusieurs véhicules s’est produit dans une ligne droite, alors que la chaussée n’était ni enneigée ni glacée.»

Une voiture s’est même retrouvée coincée sous le poids lourd et a été traînée sur une certaine distance si bien que les deux véhicules ont fini leur course dans le terre-plein central.

En tout, six véhicules ont été impliqués dans le carambolage.

Deux personnes décédées

Deux personnes ayant subi d’importantes blessures ont été transportées au centre hospitalier par ambulance. Le décès de l’une d’elles a été constaté à l’hôpital de Trois-Rivières. 

L’autre automobiliste blessé gravement a pour sa part été transféré dans un centre hospitalier de Montréal où il a succombé à ses blessures. La Sûreté du Québec n’a pas divulgué jeudi soir l’identité des victimes, car les familles n’étaient pas toutes au courant du décès de leur proche. 

Deux autres personnes ont également été blessées dans cet accident. Le conducteur du poids lourd a quant à lui subi un choc nerveux. 

Une enquête est ouverte

L’autoroute 55 en direction nord a été fermée à la suite du carambolage. Des enquêteurs de la Sûreté du Québec devaient analyser la scène de l’accident afin de déterminer ses causes. Un spécialiste en scène d’accident a été envoyé sur place. 

En soirée, le porte-parole de la Sûreté du Québec affirmait qu’aucune hypothèse n’était privilégiée ou encore écartée par les enquêteurs. Ceux-ci devaient également rencontrer le conducteur du poids lourd à l’origine du carambolage.

La fermeture de l’autoroute aura finalement duré une douzaine d’heures. Au moment d’écrire ces lignes, la Sûreté du Québec disait qu’elle serait fermée «au moins jusqu’à minuit».

Cela a entraîné un important bouchon de circulation en fin d’après-midi. Vers 16 h, ce bouchon était environ de 4 kilomètres en direction nord, selon la Sûreté du Québec. La voie de desserte était toutefois ouverte et les automobilistes ont toujours eu accès au pont Laviolette.