Laurent Simoneau et Marc Sanfacon de Coveo

Coveo acquiert Tooso

La société spécialisée dans les technologies de recherche et de personnalisation par intelligence artificielle Coveo met la main sur la San-Franciscaine Tooso. Cette acquisition permettra à l’entreprise de Québec de renforcer sa stratégie d’expansion sur le marché du commerce électronique.

Au cours de la dernière année, Coveo a beaucoup investi dans l’application de sa technologie de recherche et de personnalisation par intelligence artificielle en commerce électronique, rappelle Laurent Simoneau, cofondateur, président et chef de la technologie de l’entreprise.

À la merci du taux de conversion, soit le ratio entre le nombre de transactions et le nombre total de visiteurs uniques sur une période donnée, les détaillants tentent par tous les moyens de rivaliser avec Amazon ou Wal-Mart. «La pression est énorme, et chaque consommateur s’attend à une expérience efficace, agréable et pertinente», laisse-t-il tomber. 

La technologie de Tooso apportera à Coveo une compréhension plus précise des intentions et des besoins des acheteurs. «Imaginez un très grand fabricant d’ordinateurs. Vous allez sur le site et vous cherchez des moniteurs pour votre ordinateur de haut niveau. L’intelligence artificielle offrira des moniteurs adaptés à sa puissance», illustre M. Simoneau. 

À la même manière d’un assistant personnel de magasinage donc, la solution Tooso s’adapte aux besoins et aux préférences des clients, en temps réel. 

Spécialiste dans le traitement du langage naturel et de la compréhension avancée des requêtes, Tooso décompose l’action humaine — une phrase, une demande vocale ou écrite — afin d’en saisir l’intention. Après six clics de souris, elle est à même de savoir à un «haut niveau de certitude» si l’internaute a l’intention d’acheter. 

Tooso compte Leroy Merlin Italy parmi ses clients. Depuis, l’entreprise française spécialisée dans la construction, le bricolage et le jardinage a noté une augmentation mensuelle de 10 % de son taux de conversion, selon le cofondateur de Coveo. 

Les trois fondateurs de Tooso et leur dizaine de collaborateurs continueront de travailler pour l’entreprise de Québec. «L’actif le plus important dans cette transaction demeure les gens. Ils ont fait le choix de se joindre à Coveo parce qu’on partage une vision commune», conclut Laurent Simoneau.