Frédéric Beaudoin

Coupable de leurre sur 25 adolescentes: Beaudoin accusé de voyeurisme

Détenu dans une affaire de leurre informatique où il a fait 25 victimes, Frédéric Beaudoin de Magog n’est pas au bout de ses peines.

S’il était absent au tribunal, mardi, pour les observations sur la peine dans son dossier, il devra prendre position dans une affaire de voyeurisme lorsqu’il sera présent au palais de justice de Sherbrooke le 29 mars prochain.

Lire aussi: Coupable de leurre informatique auprès de 25 adolescentes

Quatre victimes de Frédéric Beaudoin se feront entendre

« Je veux savoir où va le dossier. Il y a une plaignante impliquée dans le dossier », a indiqué la procureure aux poursuites criminelles, Me Joanny Saint-Pierre.
Frédéric Beaudoin, a été incarcéré en janvier dernier après avoir été reconnu coupable de leurre informatique auprès de 25 adolescentes au début du mois de décembre 2017.
Beaudoin a utilisé la messagerie privée Messenger de Facebook pour solliciter les victimes. L’accusé demandait aux adolescentes pour venir garder. Le hic, c’est que l’accusé n’a pas d’enfant. Il tentait aussi de les attirer sous prétexte de venir faire du ménage chez lui ou de leur vendre des cellulaires.
L’avocat de Frédéric Beaudoin, Me Guy Plourde, a annoncé qu’il contestera les peines minimales qui doivent lui être imposées dans ses divers dossiers à caractère sexuel. Me Plourde doit d’ailleurs déposer une requête en ce sens au cours des prochaines semaines.
Selon le Code criminel, le leurre informatique est passible d’une peine minimale d’une année de prison pour chacune des victimes.
« Je dois rencontrer mon client avant de déposer puis plaider cette requête. Il doit la lire de même que le rapport présentenciel », indique Me Plourde.
Pour faciliter les échanges entre Beaudoin et son avocat et pour s’assurer de sa présence à Sherbrooke devant le tribunal le 29 mars prochain, la juge Fabi a émis un ordre d’amener devant le tribunal pour cette date et ordonnance pour que Beaudoin soit gardé au Centre de détention de Sherbrooke.