Le Ciné-Parc Orford a resserré ses mesures de sécurité, à la suite de l’écrasement à mort d’un bébé de quatre mois dans un ciné-parc de Boucherville mercredi soir.

Ciné-Parc Orford resserre ses mesures de sécurité à la suite de la mort du bébé à Boucherville

Le Ciné-Parc Oford n’a pas tardé à réagir, au lendemain du décès d’un bébé de quatre mois qui a été écrasé par une voiture dans un ciné-parc de Boucherville, mercredi soir. Préoccupé par l’environnement qu’il offre à ses visiteurs, l’établissement de Sherbrooke a renforcé ses mesures de sécurité.

« Dès qu’on a su pour la nouvelle, on s’est tout de suite sentis concernés et on s’est dit qu’on devait agir pour améliorer la sécurité des visiteurs, commente la porte-parole du Ciné-Parc Orford, Marie-Pier Hinse. C’est un endroit très familial, il y a des enfants partout. » 

À LIRE AUSSI: Un bébé de quatre mois écrasé à mort par une voiture dans un ciné-parc

En plus de sensibiliser chaque spectateur qui choisit de s’asseoir ou de se coucher sur le sol aux dangers qu’il court, l’établissement bannit dorénavant les tentes pour enfants. 

« On a décidé d’interdire les tentes comme celle dans laquelle le bébé se trouvait à Boucherville, poursuit Mme Hinse. C’est vraiment dans une optique de conscientiser les parents au fait qu’ils doivent toujours porter attention aux enfants. C’est facile de se laisser distraire. » 

L’administration prévoit également installer des zones strictement réservées aux chaises de parterre et aux couvertures et inaccessibles en automobile. « Ces zones-là permettront aux gens de s’étendre dans la sécurité et le confort, explique Mme Hinse. On cherche actuellement un emplacement pour les aménager. D’un point de vue logistique, c’est assez compliqué, alors on ne pourra malheureusement pas le faire dans l’immédiat. » 

En attendant, le ciné-parc recommande le visionnement à l’intérieur de la voiture ou sur des chaises de camping, qui sont à « une hauteur plus visible ». « Nos agents de sécurité se promenaient déjà entre les véhicules pour vérifier que les chiens sont attachés, qu’il n’y a pas de contenants de verre et que les autos sont bien stationnées, entre autres. Ce ne sera pas plus complexe pour eux de conscientiser les gens qui ne sont pas visibles en même temps. » 

Par chance, les accidents sont rares au Ciné-Parc Orford. « Je dirais que le pire qu’il arrive, ce sont quelques fois où des gens reculent dans les poteaux », note la porte-parole.

Auparavant, la sensibilisation s’effectuait plutôt autour de la vitesse. « On prévenait surtout en lien avec les dangers qu’on représente en étant automobiliste. Là, on va vraiment jouer sur les deux côtés de la médaille et sensibiliser autant du côté des conducteurs que du côté des gens qui ne sont pas visibles pour ceux-ci. On va également ajouter de la signalisation. En attendant qu’elle soit produite, nous allons faire des messages au micro pour dire aux gens d’être prudents et de faire le tour du véhicule avant de partir, par exemple. » 

Décès tragique d’un bébé

Une petite fille âgée de quatre mois a été écrasée à mort mercredi soir, vers 23 h 25, par une automobile dans le stationnement du Ciné-parc de Boucherville, sur la Rive-Sud de Montréal.

À la fin de la projection cinématographique, le bébé reposait dans une installation pour jeunes enfants à côté de l’automobile de ses parents qui rangeaient des objets. Ceux-ci s’apprêtaient à installer le bébé dans son siège dans l’automobile lorsque la personne qui conduisait la voiture stationnée juste à côté a reculé pour quitter le stationnement. C’est là que le funeste impact est survenu.

Des manœuvres de réanimation de l’enfant ont été tentées dès que possible, mais elles ont été vaines. La mort de la petite fille a été constatée peu après dans un centre hospitalier.

Les parents de la fillette et certains de ses agents ont été transportés à l’hôpital, souffrant d’un violent choc nerveux.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil a déclaré que le malheureux dossier ne comportait pas d’élément criminel. Aucune arrestation n’a d’ailleurs été effectuée.