Le quart arrière des Carabins Frederic Paquette-Perrault

Choc Carabins-Dinos pour la 55e Coupe Vanier

À défaut de voir le Rouge et Or en action, les spectateurs qui prendront place dans les gradins du Stade Telus pour la 55e finale de la Coupe Vanier samedi verront en action deux des rivaux les plus notoires de leurs préférés.

Dans le coin bleu, les Carabins de l’Université de Montréal, qui ont vaincu facilement les Axemen d’Acadia par la marque de 38-0 en finale de la Coupe Uteck samedi dans les Maritimes.

Dans le coin rouge, les Dinos de l’Université de Calgary qui, eux, ont triomphé devant leurs partisans des Marauders de l’Université McMaster par la marque de 30 à 17 pour remporter la Coupe Mitchell.

Les partisans du Rouge et Or connaissent bien les Carabins, rivaux historiques de leur équipe qu’ils ont éliminée la semaine dernière en finale de la Coupe Dunsmore. Quant aux Dinos, ils ont affronté le Rouge et Or trois fois en finale de la Coupe Vanier, en 2010, 2013 et 2016, s’inclinant à chaque occasion.

La dernière conquête de la Coupe Vanier des Carabins remonte à 2014, alors qu’ils avaient vaincu les Marauders en finale. Ils ont de nouveau atteint la finale canadienne l’année suivante, mais ont perdu contre les Thuderbirds de l’Université de Colombie-Britannique.

Quant à la dernière victoire des Dinos en finale canadienne, elle remonte à longtemps, beaucoup plus longtemps. Pour tout dire, un jeune hockeyeur de 27 ans, Theoren Fleury, était le meilleur marqueur de l’équipe locale de la LNH quand les Dinos ont vaincu les Mustangs de Western pour être sacrés champions canadiens en 1995...

Les Dinos s’amèneront dans la capitale avec leur quart-arrière québécois Adam Sinagara, qui a complété 19 passes sur 29 samedi pour 261 verges, et sa cible préférée, le receveur de passes Jalen Philpot.

Chez les Carabins, c’est le porteur de ballon Reda Malki qui s’est distingué à Wolfville en accumulant 160 verges au sol sur quinze portées et deux touchés. Le quart-arrière Dimitri Morand a remplacé Frédéric Paquette-Perrault vers la fin du deuxième quart. Morand a terminé le match avec 10 passes complétées sur 16 pour des gains de 141 verges et une passe de touché.

« C’était un de nos objectifs en début de saison de retourner au match de la Coupe Vanier. On doit être fier de cet accomplissement et du travail réalisé pour s’y rendre, mais on ne doit toutefois pas oublier que beaucoup de travail de préparation nous attend dès demain matin», a déclaré l’entraîneur des Carabins, Danny Maciocia, dans un communiqué de presse.