Céline Dion était rayonnante mercredi soir au Centre Vidéotron.

Céline Dion rayonne à Québec [PHOTOS]

CRITIQUE / Tout juste sortie d’une résidence de spectacles à Las Vegas qui aura duré 16 ans et trois ans après son dernier passage au Centre Vidéotron, une Céline Dion rayonnante a lancé mercredi à Québec sa tournée mondiale «Courage», la première entièrement conçue sans son grand complice, René Angélil, décédé au début 2016.

«C’est la première fois que je m’implique autant dans la création d’un spectacle. Avant, j’avais un partenaire qui était pas pire là-dedans. Ce soir, j’aimerais tellement ça qu’il soit fier de moi et de toute l’équipe autour», a déclaré la vedette. Celle-ci s’est avouée nerveuse et s’est souvent montrée émue lors de cette première, présentée après deux semaines de répétitions à l’amphithéâtre, aussi bondé qu’enthousiaste pour ce nouveau rendez-vous. 

«C’est presque devenu une tradition de commencer une tournée ici. Ce n’est pas vraiment une superstition, c’est parce que ça commence bien! On a vécu ensemble de grandes émotions et de beaux souvenirs. Je ne sais pas vous autres, mais moi, ils sont toujours présents ici», a aussi confié la diva en montrant son cœur. 

Avec trois nouveaux extraits de l’album Courage attendu le 15 novembre dévoilés le matin même — dont Lying Down et la pièce-titre (victime d’un faux départ mercredi soir) —, Céline Dion avait du neuf à offrir à ses fans. En français et en anglais, elle n’a pas non plus été avare de ses succès. Bien loin de là. 

Dans une forme éclatante (la vidéo nous montrant ses prouesses de ballerine a de quoi impressionner), la chanteuse a offert une prestation vocale sans faille. Si le sportif «anymore!» du succès All By Myself s’est mérité une assourdissante ovation, l’ensemble du programme de près de deux heures et construit en multiples facettes a de nouveau prouvé à quel point Céline est une pro et combien la machine scénique sur laquelle elle règne (14 musiciens et trois choristes sous la direction de Scott Price) peut s’avérer redoutable. Qu’on adhère ou pas au personnage ou à son répertoire, il faut une bonne dose de mauvaise foi pour le nier.

Tantôt solennelle (dans Encore un soir, S’il suffisait d’aimer ou L’amour existe encore, où les cordes ont été mises à contribution), tantôt enlevante (avec I’m Alive, qui rate rarement son effet ou cette Regarde moi bien cuivrée), tantôt plus sensuelle (dans la bien nommée Tous les blues sont écrits pour toi), tantôt party animal (dans un medley dansant incluant la nouvelle Flying on My Own à un bouquet de reprises, dont Another One Bites the Dust de Queen et Kiss de Prince), Céline n’a pas ménagé ses munitions. Rien pour décevoir ses admirateurs, qui se sont manifestés de bruyante manière. 

+

Céline Dion s’est pointée à Québec avec un dispositif à la hauteur des attentes qu’on peut nourrir envers la star internationale qu’elle est.

+

Visuellement impeccable

La chanteuse s’est pointée à Québec avec un dispositif à la hauteur des attentes qu’on peut nourrir envers la star internationale qu’elle est : une scène occupant toute la largeur du parterre et servant ici et là de surface de projection, des passerelles permettant à la vedette de s’approcher de ses fans et un environnement visuel impeccable mettant à profit des drones et plusieurs écrans géants mobiles. 

C’est d’ailleurs sur ces derniers qu’elle est d’abord apparue, dans une vidéo léchée (d’autres suivront) mettant de l’avant son côté fashionista. La «nouvelle Céline» qui a retenu l’attention ces derniers temps par l’extravagance de ses tenues vestimentaires — décriées par d’aucuns, mais qui lui ont valu une place dans la liste des personnalités les mieux habillées du magazine Vanity Fair—, n’a pas fait mentir sa réputation. Elle a arboré ici la flamboyante robe à paillettes rouge ou la combinaison scintillante argentée, là l’élégante dentelle noire ou le combo pantalons ajustés et chemisier blanc aux manches ultra bouffantes…. Mais quand même moins que la titanesque robe de bal qu’elle réserve pour le rappel et l’insubmersible My Heart Will Go On. 

«Ce soir, j’ai chanté l’amour, le drame, le courage et l’espoir. Il me reste encore quelques mots à vous dire. Merci de me permettre de vivre autant d’émotions avec vous chaque soir. Je vous aime, Québec», a-t-elle conclu en fin de parcours avant un d’entonner autre incontournable, Pour que tu m’aimes encore. 

Céline Dion a de nouveau rendez-vous avec les spectateurs du Centre Vidéotron les 20 et 21 septembre, avant de prendre la route vers Montréal, où elle se produira entre le 26 septembre et le 5 octobre, puis d’Ottawa, où elle est attendue les 15 et 16 octobre.

+

Céline n’a pas fait mentir sa réputation de fashionista. Elle a arboré ici, entre autres, une flamboyante robe à paillettes rouge.

+

CE QU'ELLE A CHANTÉ...

  • It’s All Coming Back to Me Now
  • Dans un autre monde
  • Terre
  • À vous
  • I’m Alive
  • The Power of Love
  • L’amour existe encore
  • Beauty and the Beast
  • Encore un soir
  • You’re the Voice
  • Regarde moi
  • Ziggy
  • Courage
  • All by Myself
  • Lying Down
  • Tous les blues sont écrits pour toi
  • S’il suffisait d’aimer
  • Let’s Dance
  • Another One Bites the Dust
  • Flying on my Own
  • Kiss
  • River Deep Mountain High
  • Lady Marmalade
  • My Heart Will Go On
  • Pour que tu m’aimes encore

+