Eugenie Bouchard a battu la Britannique Gabriella Taylor 6-0, 4-6, 6-3, mardi.

Bouchard et Shapovalov franchissent le premier tour à Wimbledon

LONDRES — La Montréalaise Eugenie Bouchard a bien amorcé son retour à un tournoi du Grand Chelem en défaisant la Britannique Gabriella Taylor 6-0, 4-6, 6-3 mardi aux Internationaux de Wimbledon.

Admise au tableau principal après avoir dû franchir les qualifications, Bouchard, 188e mondiale, a connu un départ du tonnerre en remportant le premier set en seulement 20 minutes contre sa rivale âgée de 20 ans.

Lors de ce premier set, Bouchard n’a eu besoin que de trois opportunités pour réaliser autant de bris et elle n’a concédé que sept points à Taylor dont un seul à son propre service.

Bouchard a aussi reçu un peu d’aide de la 180e joueuse au classement de la WTA, qui a commis cinq doubles fautes, et dont le pourcentage de réussite aux premières balles n’a été que de 37 pour cent.

Taylor, qui a mérité un laissez-passer des organisateurs, a beaucoup mieux servi au deuxième set même si elle a concédé un autre bris. Toutefois, elle a trouvé des failles au service de Bouchard et réalisé deux bris, dont un au 7e jeu qu’elle a réussi à préserver.

La Québécoise s’est relevée de ces faux-pas et a gagné les trois premiers jeux du set décisif. Elle a complété le match avec trois as et une seule double faute et un pourcentage de réussite de ses premières balles de 62 pour cent.

Bouchard, qui avait été éliminée dès la première ronde des qualifications aux Internationaux de France, a rendez-vous avec l’Australienne Ashleigh Barty, 17e tête de série, en deuxième ronde. Cette dernière a défait la Suissesse Stefanie Voegele 7-5, 6-3.

+

SHAPOVALOV GAGNE EN QUATRE MANCHES

Denis Shapovalov a disposé du Français Jérémy Chardy en quatre sets, mardi.

Propulsé par une récolte de 21 as, dont 13 lors des deux dernières manches, le Canadien Denis Shapovalov a accédé au deuxième tour des Internationaux de Wimbledon grâce à une victoire de 6-3, 3-6, 7-5, 6-4 face au Français Jérémy Chardy.

Classé 26e tête de série, Shapovalov a signé un premier triomphe à vie au All England Tennis Club, à son deuxième match à titre de joueur senior. L’Ontarien affrontera un autre Français au deuxième tour, soit Benoit Paire.

Face à Chardy, un vétéran de 31 ans détenteur du 46e rang au classement de l’ATP, Shapovalov a enregistré un taux d’efficacité de 85 % après avoir logé sa première balle en jeu, comparativement à seulement 71 % pour Chardy.

Pospisil éliminé

Quelques heures avant Shapovalov, Vasek Pospisil, de Vancouver, s’est incliné en quatre manches 6-4, 3-6, 6-2, 6-3 face à Mikhail Kukushkin du Kazakhstan.

Classé 77e, Kukushkin a su faire fi des 12 as de son rival pour mériter sa place en deuxième ronde contre Rafael Nadal. Kukushkin n’a réussi que trois ans, mais n’a commis aucune double faute alors que Pospisil, 97e joueur mondial, en a totalisé sept.

+

SHARAPOVA DÉJÀ SORTIE

Classée 132e au monde, la Russe Vitalia Diatchenko a causé la surprise du jour, mardi, en éliminant sa compatriote Maria Sharapova.

La fin de la journée de mardi a été marquée par une surprise de taille, alors que la Russe Maria Sharapova, qui effectuait son retour à Wimbledon après deux éditions manquées, s'est inclinée face à la 132e joueuse mondiale, sa compatriote Vitalia Diatchenko, en trois sets, 7-6 (3), 6-7 (3), 6-4.

L'ancienne numéro 1 mondiale, actuellement classée 22e a raté une occasion en or lors du deuxième set, alors qu'elle servait pour le match. 

Plus tôt dans la journée, l’Espagnole Garbine Muguruza, troisième tête de série, a amorcé la défense de son titre aux Internationaux de Wimbledon avec une victoire de 6-2, 7-5 contre la Britannique Naomi Broady.

Au deuxième tour, Muguruza affrontera la Belge Alison Van Uytvanck.

La Britannique Johanna Konta, demi-finaliste l’an dernier, a atteint le deuxième tour également grâce à une victoire de 7-5, 7-6 (7) contre la Russe Natalia Vikhlyantseva.

Il y a un an, Konta est devenue la première joueuse de son pays à atteindre les demi-finales depuis 1978 avant de s’incliner face à l’Américaine Venus Williams.

+

DEL POTRO ET NISHIKORI AU DEUXIÈME TOUR

Chez les hommes, l’Argentin Juan Martin del Potro a maintenu sa fiche immaculée en première ronde à Wimbledon alors qu’il a défait l’Allemand Peter Gojowczyk 6-3, 6-4, 6-3.

Cinquième tête de série, Del Potro disputait un premier match sur le gazon cette année, après s’être retiré du tournoi de Queens en raison d’une blessure à l’aine.

Cependant, l’ancien vainqueur des Internationaux des États-Unis s’est servi de son puissant service pour dominer le duel, amassant 22 as tout en sauvant les quatre balles de bris auxquelles il a fait face.

Il en sera à une neuvième présence en deuxième ronde à Wimbledon, où il s’est hissé jusqu’aux demi-finales en 2013.

Au deuxième tour, il croisera le fer avec l’Espagnol Feliciano Lopez, tout aussi expéditif devant l’Argentin Federico Delbonis qu’il a battu 6-3, 6-4, 6-2.

En se présentant sur le court, Lopez a édité une page d’histoire du tennis en participant à un 66e tournoi du Grand Chelem consécutif, une séquence qu’il a amorcée en 2002 aux Internationaux de France. Lopez bat un record du Suisse Roger Federer.

Le Japonais Kei Nishikori a lui aussi atteint la deuxième ronde, bien qu’il ait eut besoin de quatre manches pour se défaire du qualifié américain Christian Harrison 6-2, 4-6, 7-6 (3), 6-2.

Classé 24e au tableau des favoris, Nishikori affrontera l’Australien Bernard Tomic. Après s’être ajouté au tableau principal à titre de «perdant fortuné», Tomic n’a pas raté sa chance de passer au deuxième tour en battant le Polongais Hubert Hurkacz 6-4, 6-2, 7-6 (2).

Alexander Zverev (4e), Nick Kyrgios (15e), Kyle Edmund (21e) et Ernests Gulbis ont gagné leur match de première ronde, mais l’Espagnol Pablo Carreno Busta, classé 20e, a été éliminé en cinq manches.