Victime d'un violent accident de la route alors qu'il était en service, en 2012, l’ambulancier gatinois Mathieu Danis est décédé samedi soir. Il avait 34 ans.
Victime d'un violent accident de la route alors qu'il était en service, en 2012, l’ambulancier gatinois Mathieu Danis est décédé samedi soir. Il avait 34 ans.

Blessé en service en 2012, l’ambulancier gatinois Mathieu Danis est décédé

Julien Coderre
Julien Coderre
Le Droit
Victime d'un violent accident de la route alors qu'il était en service, en 2012, l’ambulancier gatinois Mathieu Danis est décédé samedi soir. Il avait 34 ans.

Sa mère, Monique Godin, a annoncé la triste nouvelle sur Facebook dans la nuit de samedi à dimanche.

« C’est avec le cœur lourd que je voudrais vous informer au nom de Marcel, Michèle et en mon nom que notre beau Mathieu nous a quitté ce soir », a-t-elle écrit dans un groupe public ayant pour objectif de soutenir l’ambulancier, après que ce dernier ait subi un traumatisme crânien, il y a un peu plus de huit ans.

Mathieu Danis

Le 14 mars 2012, alors qu’il était âgé de 26 ans, Mathieu Danis a été grièvement blessé à bord de son ambulance au terme d’une collision frontale. Son collègue et lui circulaient alors en direction ouest sur la route 148, à la hauteur de la montée Chauret, lorsqu’une camionnette noire F-250 a dévié de sa voie et a heurté le véhicule d’urgence des deux ambulanciers. L'accident l'avait laissé lourdement handicapé.

Deux mois plus tard, Le Droit apprenait qu’aucune accusation au criminel ne serait déposée contre le conducteur de la camionnette impliquée dans l’accident, puisqu’après l’analyse du sang de ce dernier, « rien ne démontre qu’il avait les facultés affaiblies par l’alcool ». La thèse de la vitesse excessive avait également été écartée.

Mathieu Danis laisse notamment dans le deuil sa mère Monique, son père Marcel et sa sœur Michèle.