La présence de Félix Auger-Aliassime au Club Avantage, samedi, a mis des sourires sur le visage de nombreux enfants.

Auger-Aliassime inspire les plus jeunes à Québec

Plus de 100 jeunes joueurs de tennis sont venus frapper des balles aux côtés de Félix Auger-Aliassime samedi, sur les terrains du Club Avantage Multi-Sports. On y a vu de nombreux sourires sur les visages.

Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de rencontrer son idole, et plusieurs jeunes sportifs ont vu leur rêve se réaliser cette fin de semaine. En plus de lancer quelques balles à chaque participant, Auger-Aliassime a aussi pris le temps de signer des autographes et de poser pour des photos. Les parents étaient tout aussi reconnaissants que les enfants.

L’athlète de 19 ans, qui siège au 21e rang du classement ATP en date de samedi, était en visite à Québec pour participer à divers ateliers de tennis avec les jeunes de 5 à 10 ans. 

«C’est ici que j’ai grandi, c’est ici que j’ai fait mes débuts au tennis, que j’ai appris beaucoup de choses sur le terrain et hors du terrain. Ça me touche beaucoup de revenir et de partager avec la prochaine génération, de voir les progrès de l’Académie», fait savoir Auger-Aliassime, originaire de L'Ancienne-Lorette. 

Depuis sa dernière visite à Québec, l’athlète a grimpé en popularité. Il est juste de dire qu’il est devenu une véritable vedette. Il représente une inspiration pour les jeunes passionnés du sport qui espèrent un jour marcher dans ses pas.

«Je me sens plus proche d’eux, ce sont des gens de chez moi. Tu comprends ce qu’ils vivent, je peux les comprendre, j’ai été dans leurs chaussures. Il y a quelque chose de plus proche avec le public québécois. J’ai vu beaucoup de sourires, c’est très agréable pour moi. J’ai vu des jeunes qui jouaient très bien.» 

Le jeune sportif a rappelé aux gens présents que c’est avant tout l’amour du tennis qui l’a amené où il est aujourd’hui. À 7 ans, il savait déjà que c’était sa passion. Ensuite, il avait l’entourage idéal pour l’épauler jusqu’au haut niveau. S’il avait un conseil à donner à tous les jeunes passionnés, ce serait de rester patients. 

«Les choses arrivent lorsqu’elles doivent arriver. Quand tu es jeune, tu es dans l’action, tu veux que les choses se passent immédiatement, tu veux un résultat immédiat. Je leur répéterais d’être patients.»

«D’autres petits Félix»

En après-midi, le Club Avantage accueillait une quarantaine d’amateurs et de gens d’affaires ainsi qu’une quarantaine de pros et célébrités pour un tournoi PRO-AM. Parmi les invités, on a pu voir l’humoriste Alexandre Barrette, le président des Capitales de Québec Michel Laplante et d’anciens joueurs de tennis professionnels tel que Elena Bovina et Richard Legendre. 

L’objectif du club est d’amasser des fonds pour les athlètes du Tennis-Études Hérisset Bordeleau, des joueurs élites. Leurs tournois importants se déroulent souvent à l’extérieur du pays et beaucoup de sous sont nécessaires pour y participer. 

«Sam Aliassime, le président de l’Académie [et père de Félix], il veut développer de plus en plus le côté élite, pour qu’on puisse faire d’autres petits Félix. On ne néglige pas la relève, tous ces jeunes à qui on doit donner le goût du tennis pour ensuite gravir les échelons», indique Jacques «Jack» Hérisset, maintenant conseiller pour l’Académie de tennis. 

Jack n’allait surtout pas manquer un tel événement et rater la chance de voir les yeux des jeunes s’illuminer à la vue de Félix.

«Quand j’ai vu tous les jeunes arriver, c’était beau. Ce n’était pas facile, on connaît l’horaire de Félix, il est chargé. Il s’est donné la peine de frapper des balles avec chaque jeune. Félix a donné beaucoup de son temps. J’ai eu beaucoup de gens qui sont venus me voir pour dire qu’ils étaient très contents de la manière dont ça se passait.»

La saison du jeune athlète n’est pas terminée, après quelques moments de repos et d’entraînement, il sera de retour sur le terrain pour disputer les derniers tournois.