Félix Auger-Aliassime est classé 57e à l’ATP, 41 places devant Ruud, de la Norvège. Les deux joueurs ont dû se qualifier pour accéder au tableau principal.

Auger-Aliassime et Andreescu avancent à Miami

MIAMI — Félix Auger-Aliassime a prévalu 3-6, 6-1 et 6-2 contre Casper Ruud, jeudi, atteignant ainsi la deuxième ronde de l’Omnium de Miami.

Figurant au tableau principal du tournoi pour la première fois de sa carrière, l’athlète natif de L’Ancienne-Lorette a dominé 6-3 pour les bris et 8-2 pour les as.

Auger-Aliassime est classé 57e à l’ATP, 41 places devant Ruud, de la Norvège. Les deux joueurs ont dû se qualifier pour accéder au tableau principal.

Auger-Aliassime a brillé à Indian Wells la semaine dernière, battant Stefanos Tsitsipas et cheminant jusqu’au troisième tour.

Le Québécois affrontera au prochain tour le Hongrois Marton Fucsovics, 36e au monde. L’Européen a gagné leur seul affrontement en trois sets, à Vienne l’an dernier.

L’Allemand Maximilian Marterer a vaincu l’Américain Taylor Fritz 6-4, 3-6, 6-3; son prochain rival sera l’Ontarien Milos Raonic, 12e tête de série. Denis Shapovalov, 20e tête de série, représente aussi l’unifolié du côté masculin. L’Ontarien jouera contre Malek Jaziri ou Daniel Evans au deuxième tour.

Chez les dames, l’Ontarienne Bianca Andreescu, récemment couronnée à Indian Wells, a gagné 4-6, 7-6 (2) et 6-2 contre Irina-Camelia Begu. La bataille des bris s’est soldée en faveur d’Andreescu, 6-5. 

La jeune femme de 18 ans a maintenant un dossier de 29-3 cette saison.

Au deuxième set, la Canadienne a comblé un retard de 1-5 en gagnant cinq jeux de suite, sauvant une balle de match au passage. Elle a ensuite dominé le bris d’impasse, grâce notamment à deux amortis et une volée.

Andreescu avait aussi défait Begu à Indian Wells, au premier tour.

Classée 24e au monde, Andreescu aura comme prochaine adversaire Sofia Kenin des États-Unis, 32e tête de série. Elles ont divisé les honneurs de leurs deux premiers matches. Plus tôt cette année, Kenin s’est imposée en trois sets à Acapulco, en demi-finale.