Le drame est survenu dans un appartement de la rue de Beloeil, dans Sainte-Foy. Les policiers ont été appelés sur les lieux lundi en début de journée.
Le drame est survenu dans un appartement de la rue de Beloeil, dans Sainte-Foy. Les policiers ont été appelés sur les lieux lundi en début de journée.

Arrestation d’un suspect d’âge mineur pour le meurtre d’un quinquagénaire dans Sainte-Foy

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Un jeune homme de 17 ans a été arrêté lundi soir pour le meurtre d’un homme dans un appartement à Sainte-Foy.

Le corps de l’homme dans la cinquantaine a été retrouvé inanimé dans un logement de la rue de Beloeil en matinée lundi. Sur les lieux, les agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) et les paramédics ont découvert le corps de la victime «qui portait des traces de violence» et ont constaté le décès sur place.

À LIRE AUSSI : L'enquête sur une mort suspecte à Sainte-Foy avance peu à peu

Plusieurs témoins ont été rencontrés par les enquêteurs, confirme le porte-parole du SPVQ, David Pelletier. L'arrestation de l'un d'entre eux, un jeune homme de 17 ans, a eu lieu lundi. La police de Québec n’a pas confirmé de lien entre le suspect et la victime.

Comparution

Le jeune homme de 17 ans a comparu mardi matin par voie téléphonique à partir du centre jeunesse. Il a été accusé de meurtre non prémédité. Son dossier a été remis au 25 mai et il demeure détenu.

La procureure de la Couronne Me Jennifer Landry a demandé à ce qu'en cas de condamnation, l'adolescent, qui atteindra la majorité en novembre, soit assujetti à une peine pour adulte.

Cette requête de la Couronne peut faire une énorme différence. Devant un tribunal pour adultes, l'accusé coupable de meurtre non prémédité est passible de la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle pour une période allant de 10 à 25 ans. En chambre de la jeunesse, l'accusé déclaré coupable pourra être emprisonné pour une période maximale de sept ans.

Les policiers sont toujours sur la scène du crime et l’enquête est encore en cours pour faire la lumière sur les événements.

Il s’agit du deuxième homicide de l’année à Québec, après celui de Marylène Lévesque, survenu dans un hôtel de Sainte-Foy, le 22 janvier.