Amende pour un «chasseur d’ondes» bavard

Écouter les ondes utilisées par les services d’urgence n’est pas une infraction. Se mêler de la conversation, oui.

Un jeune homme de Saint-Georges, Jeffrey Roy, 21 ans, a été condamné jeudi à payer une amende de 1000 $ pour avoir contrevenu à la Loi sur la radiocommunication canadienne.

Amateur de faits divers, Jeffrey Roy avait tout l’équipement dans sa voiture pour écouter les ondes utilisées par CAMBI, les services ambulanciers couvrant la Beauce.

Entre le 7 janvier et le 14 février, le jeune homme s’est amusé à intervenir sur les ondes, en faisant notamment des commentaires salaces sur les ambulancières.

Par enquête et grâce à la géolocalisation, les policiers ont pu le retracer. Jeffrey Roy a reconnu sa culpabilité jeudi au palais de justice de Saint-Joseph. 

Le petit jeu de ce «chasseur d’ondes» bavard aurait pu avoir des conséquences graves, soumet le procureur de la Couronne fédérale, Me Frank D’Amour. «Les interférences peuvent faire que l’efficacité des services d’urgence soit compromise, rappelle le procureur. Il ne faut pas oublier qu’on est dans un contexte où chaque seconde compte.»