Agression au pistolet à plomb: second suspect arrêté

La Sûreté du Québec (SQ) a arrêté un deuxième suspect à la suite d’une agression au pistolet à plomb survenue la semaine dernière à Thetford Mines.

La victime, un homme de 48 ans, avait été grièvement blessée après avoir été atteinte au visage par un projectile de calibre .177. Un premier suspect, Anthony Beaulieu, 28 ans, avait été arrêté quelques heures plus tard. La SQ a annoncé jeudi que le Service des enquêtes sur les crimes majeurs en a arrêté un deuxième. 

Jean-Philippe Drapeau, 29 ans, de Thetford Mines, a été interpellé mercredi dans un établissement hôtelier en périphérie de Thetford Mines. Il a été accusé jeudi de voies de faits graves avec un fusil à plomb contre la victime. Il aurait aussi employé une arme à impulsion électrique (Taser) contre le quadragénaire.

Lors de l’arrestation de Drapeau, une perquisition a permis aux policiers de saisir des stupéfiants, du matériel électronique et une arme prohibée.

L’agression s’était produite le 30 mars, peu avant 20h sur la rue Cyr, au centre-ville de Thetford Mines, pendant une altercation entre plusieurs individus. Drapeau et Beaulieu auraient tenté de forcer certains d’entre eux à leur donner de l’argent après s’être introduits par effraction dans une habitation. Beaulieu est aussi accusé de ne pas avoir respecté son engagement de ne pas communiquer avec des personnes faisant l’usage ou la vente de drogue. Drapeau, lui, aurait brisé son engagement de s’abstenir de posséder ou de faire usage de la drogue. Les deux hommes restent détenus pour l’instant.