Agression armée à Trois-Rivières

Un homme, âgé dans la trentaine, a subi une importante coupure au cou lors d'une agression armée, à la sortie des bars, dans la nuit de dimanche à lundi, à Trois-Rivières. Gravement blessé, il a été opéré d'urgence au Centre hospitalier régional de Trois-Rivières.
On ne craint pas pour sa vie, selon la Sécurité publique.
C'est un homme circulant à vélo qui l'a aperçu gisant sur le sol devant un bar de la rue Royale, vers 3 h 20. Le cycliste a demandé de l'aide à un chauffeur de taxi qui passait par là. Ce dernier a immédiatement contacté les secours. La victime était alors dans un piteux état. «Il était blessé au cou et il saignait abondamment», explique l'agente Carole Arbelot, porte-parole de la Sécurité publique.
Il a été trouvé face au bar Le Scrabble, mais l'altercation n'a pas eu lieu à cet endroit. Elle se serait plutôt produite devant un bar de la rue des Forges.
La Sécurité publique n'a pas encore confirmé l'arme qui a été utilisée. «Ce n'est pas nécessairement une arme blanche», note l'agente Arbelot. Il pourrait s'agir d'un morceau de verre.
Les enquêteurs de la Sécurité publique espéraient ce matin que la victime soit suffisamment rétablie en fin de journée pour livrer son témoignage. Ils rencontraient aussi des témoins. Au moment d'écrire ces lignes, aucun suspect n'avait encore été intercepté.