L'homme accusé d'avoir poignardé un prêtre en pleine messe à l'oratoire Saint-Joseph a été envoyé à l'hôpital pour subir un examen psychiatrique.

Agression à l'oratoire Saint-Joseph: le suspect subira un examen psychiatrique

L'homme accusé d'avoir poignardé un prêtre en pleine messe à l'oratoire Saint-Joseph a été envoyé à l'hôpital pour subir un examen psychiatrique.

La Couronne et les avocats de Vlad Cristian Eremia ont convenu qu'il devrait être transféré à l'Institut Philippe-Pinel pour faire évaluer son degré de responsabilité criminelle.

M. Eremia a rencontré un criminologue au palais de justice de Montréal lundi, et c'est ce dernier qui a formulé la recommandation.

Le juge Pierre Labelle, de la Cour du Québec, a ordonné à M. Eremia de rester à Pinel pendant 30 jours, avant de revenir en cour le 26 avril.

M. Eremia a été accusé samedi de tentative de meurtre et voies de fait armées.

Le père Claude Grou a reçu son congé de l'hôpital vendredi soir, après avoir été légèrement blessé lors de l'attaque.

L'agression est survenue vendredi matin, peu après 8h30. Un homme s'est dirigé d'un pas rapide et déterminé derrière l'autel, a sorti un couteau et l'a porté contre le prêtre de 77 ans à au moins deux reprises. L'individu a été arrêté sur les lieux.

Les autorités ne connaissent pas les motifs de l'agresseur.