René Kègle et Francis Martel

Affaire René Kègle et Francis Martel: une présumée complice arrêtée

TROIS-RIVIÈRES — L’enquête entourant les crimes qui auraient été commis par René Kègle et Francis Martel en octobre à Trois-Rivières et Yamachiche vient de prendre une nouvelle tournure. En effet, Le Nouvelliste a appris qu’une jeune femme dans la vingtaine a été arrêtée mercredi matin dans le secteur de Nicolet en lien avec cette histoire.

La jeune femme, que nous ne pouvons pour le moment identifier puisqu’elle n’a pas encore comparu, aurait déjà été proche de l’un des deux accusés. Toujours selon nos sources, elle fera face à des accusations liées à cette sordide histoire survenue à l’automne. Une histoire qui, selon toute vraisemblance, aurait fait trois victimes.

L’arrestation aurait été menée par des enquêteurs de Québec qui travaillaient sur le dossier. Toutefois, c’est au palais de justice de Trois-Rivières que la jeune femme comparaîtra jeudi matin. Impossible pour le moment de savoir les chefs d’accusation qui seront portés contre cette jeune femme, mais ils auront assurément un lien avec cette histoire, a-t-on pu apprendre.

La Sûreté du Québec n’a rien voulu confirmer au sujet de cette arrestation et s’est faite avare de tout commentaire entourant l’enquête. Il n’a même pas été possible de savoir si cette arrestation avait bel et bien été menée par des enquêteurs de la Sûreté du Québec.

On se souviendra que René Kègle, 38 ans, et Francis Martel, 31 ans, ont été arrêtés dans les heures qui ont suivi la découverte du corps d’Ophélie Martin-Cyr, 19 ans, dans un champ de Yamachiche. La jeune femme ainsi qu’une amie auraient été emmenées dans un véhicule par les deux accusés. Ces derniers auraient tenté d’obtenir de l’information de leur part. Ophélie Martin-Cyr a été abattue avec une arme à feu, puis laissée dans un champ de Yamachiche où elle a été retrouvée à peine quelques heures après que sa disparition eut été signalée. L’autre passagère, une jeune femme de 21 ans, avait réussi à s’enfuir du véhicule alors que Kègle aurait déchargé une arme à feu en sa direction.

Pour ce crime, Kègle et Martel font tous deux face à des accusations de meurtre au premier degré. Kègle est également accusé de tentative de meurtre sur l’autre jeune femme. Martel, pour sa part, est accusé de complicité après les faits.

Le même jour, une voiture incendiée était retrouvée dans un coin reculé du chemin Bradley, dans le secteur Sainte-Marthe. À l’intérieur, les corps calcinés de Steve Lamy, 50 ans de Trois-Rivières et de Jean-Christophe Gilbert, 24 ans de Massueville, ont été retrouvés. Les deux hommes n’auraient pas forcément eu de lien ensemble, mais il semble que tous les deux aient eu des liens avec au moins l’un des deux accusés. Personne n’a encore jamais été mis en accusation dans ce dossier.

René Kègle et Francis Martel doivent d’ailleurs revenir devant le tribunal le 12 avril prochain pour la suite des procédures. Il sera toutefois intéressant de savoir si cet important dénouement dans cette enquête pourrait faire en sorte que de nouvelles accusations soient portées contre les deux hommes en lien avec la découverte de la voiture calcinée.