Le sud de la ville a été le théâtre de la 69e fusillade de 2017 dans la capitale canadienne.

69e fusillade: un record à Ottawa

Un record peu enviable a été établi dimanche à Ottawa. Le sud de la ville a été le théâtre de la 69e fusillade de 2017 dans la capitale, a confirmé lundi le Service de police d’Ottawa (SPO), un sommet à ce chapitre.

Le dernier record remonte à l’année dernière avec 68.

L’attentat armé de dimanche a été perpétré vers 14 h 45 à l’intersection des promenades Crestway et Prince-de-Galles. Une douille a été récupérée sur les lieux par la police, mais il n’y avait ni blessé ni suspect à leur arrivée. 

Un homme de 25 ans s’est présenté plus tard à l’hôpital pour une blessure par balle. Sa vie ne serait pas en danger. La victime est connue des milieux policiers. Aucun suspect n’avait encore été intercepté par la police en fin d’après-midi, lundi.

Le chef du SPO, Charles Bordeleau, a indiqué lundi que les policiers vont continuer à mener des opérations comme celle de la semaine dernière où 24 armes à feu ont été retirées de la circulation lors de perquisition. Treize personnes ont été arrêtées lors de l’opération d’infiltration Sabotage portant sur le trafic d’armes et de drogues à Ottawa. 

Charles Bordeleau concède toutefois que la situation est inquiétante.

« Chaque fois qu’il y a une décharge de fusil au hasard, c’est inquiétant. C’est pour ça qu’on prend ça au sérieux. On cherche tout le temps des gens pour nous appeler et nous fournir de l’information pour nous aider à faire les enquêtes », a indiqué le chef Bordeleau, en marge de la réunion de la Commission de services policiers d’Ottawa. 

Bien qu’un record ait été battu au chapitre des fusillades cette année, le nombre d’homicides dans la ville est en baisse comparativement à 2016, a fait remarquer le chef de police. Quatorze meurtres ont été commis jusqu’à présent en 2017, et il reste moins de deux semaines à faire dans l’année. Il y a eu 24 assassinats à Ottawa en 2016, égalant un record de 1995.