Alexis Vadebonoeur

30 jours de prison pour Alexis Vadeboncoeur

Trois-Rivières — Alexis Vadeboncoeur était de retour devant le tribunal, mardi, en lien avec une nouvelle accusation pour possession de cannabis synthétique.

En présence de son avocat, Me Yvan Braun, le jeune homme a plaidé coupable à l’infraction qui lui était reprochée et s’est vu imposer 30 jours de prison. Or, ceux-ci seront purgés de façon concurrente à la peine qui lui avait été imposée en décembre dernier puisque l’infraction fait partie du même événement. On sait qu’il avait été arrêté le 24 juillet dernier, dans le cadre de sa libération conditionnelle. Une première accusation pour possession de stupéfiants avait été portée contre lui, ce qui lui avait valu 30 jours de prison supplémentaires. Or, le ministère public a dû attendre les résultats d’analyse toutes les drogues saisies sur lui avant de pouvoir porter cette deuxième accusation, d’où son retour devant le tribunal.  

Rappelons que Vadeboncoeur, bien connu pour l’arrestation musclée dont il a fait l’objet en février 2013, avait été condamné à purger une peine de quatre ans et demi de prison après avoir plaidé coupable à une série d’accusations, dont deux vols qualifiés dans la même pharmacie.