10 bénévoles canadiens, trois employés canadiens et deux employés éthiopiens seraient détenus. 

13 Canadiens de l'ONG Canadian Humanitarian seraient détenus en Éthiopie

Canadian Humanitarian, un groupe humanitaire albertain, a indiqué samedi que 15 de ses employés et bénévoles - dont 13 Canadiens - sont détenus en Éthiopie.

Dans un communiqué publié sur son site internet, le groupe fait état de 10 bénévoles canadiens, trois employés canadiens et deux employés éthiopiens.

Les autorités leur reprocheraient de pratiquer la médecine sans permis et d'avoir remis des médicaments périmés, ce que nie l'organisation.

Celle-ci affirme que son groupe «respecte tous les étapes et protocoles afin de s'assurer d'obtenir tous les permis nécessaires pour fournir de l'aide médicale et des soins en Éthiopie».

L'organisation dit ne pas pouvoir commenter spécifiquement les accusations concernant les médicaments périmés. «On peut dire avec confiance que tous nos médicaments et les soins que nous offrons sont sûrs.»

Canadian Humanitarian dit collaborer avec Affaires mondiales Canada et l'ambassade canadienne en Éthiopie afin de résoudre rapidement et équitablement la question.

Canadian Humanitarian se présente comme «apolitique» et explique fournir un soutien humanitaire, à la fois éducatif, médical, dentaire, à de jeunes Éthiopiens depuis quinze ans.

Sur son site, le ministère canadien des Affaires étrangères recommande aux ressortissants de faire «preuve d'une grande prudence en Éthiopie en raison du caractère imprévisible des conditions de sécurité». Il prie d'éviter tout voyage aux frontières avec le Soudan, le Soudan du Sud, l'Erythrée et le Kenya. Avec AFP