Le palais de justice de Québec

12 mois de prison pour l’incendiaire de l’auto du président du CCIQ

Mathieu Bilodeau, le déficient intellectuel qui a incendié la voiture de Mohamed Labidi, ancien président du Centre culturel islamique de Québec, écope d’une peine de 12 mois de prison. La peine aurait été plus sévère si le crime avait pu être qualifié d’haineux, a indiqué le juge Christian Boulet de la Cour du Québec.

Bilodeau, 34 ans, a plaidé coupable à cet incendie criminel et à quatre autres allumés dans des conteneurs à déchets à l’été 2017. 

Dans le cas de la voiture de M. Labidi, Bilodeau dit avoir été mis au défi par un ami, Marc Gagnon, de lancer une bouteille pleine d’essence sur la voiture, stationnée devant la maison d’un des porte-parole de la communauté musulmane. Gagnon subira son procès en mai.

Le feu ne s’est pas propagé à la maison, mais Mohamed Labidi a été blessé en éteignant les flammes. L’événement avait aussi plongé sa famille et la communauté musulmane dans l’effroi, quelques mois après la tuerie à la Grande Mosquée.

La Couronne réclamait une peine de deux ans, insistant sur les séquelles psychologiques et physiques des victimes. Cette peine aurait pu être appropriée si la preuve avait démontré un caractère haineux au crime, a estimé le juge Christian Boulet.

La voiture incendiée de Mohamed Labidi

Comportement enfantin

Mathieu Bilodeau savait qui était le propriétaire de la voiture. Malgré tout, les agents de probation estiment que le geste de Bilodeau ne visait pas une personne ou un groupe en particulier, mais découle plutôt du comportement enfantin d’une personne ayant des limites intellectuelles. 

Le juge Boulet est d’accord avec eux. Le juge ajoute que l’accusé a témoigné avoir beaucoup d’affection pour une dame de confession musulmane. «Son degré de responsabilité analysé à la lumière de sa pensée diminuée, influençable et surtout déficiente m’amène à prononcer une peine plus clémente axée sur sa réhabilitation», conclut le juge Boulet.

Détenu depuis son arrestation, Bilodeau a déjà purgé l’équivalent de 11 mois de prison. Il sera en probation durant trois ans et devra faire 240 heures de travaux communautaires.