Pierre Beauregard alors qu’il ne lui restait qu’un seul kilomètre à parcourir sur sa boucle quotidienne de 50 km, au troisième jour (sur 20) de la Grande traversée virtuelle du Tennessee.
Pierre Beauregard alors qu’il ne lui restait qu’un seul kilomètre à parcourir sur sa boucle quotidienne de 50 km, au troisième jour (sur 20) de la Grande traversée virtuelle du Tennessee.

1 000 km en 20 jours : la traversée du Tennessee de Pierre Beauregard

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Le conférencier Pierre Beauregard veut inciter les gens à se lancer des défis et il entend faire passer son message en montrant l’exemple. Le Granbyen tente d’effectuer la Grande traversée virtuelle du Tennessee, un parcours de 1000 kilomètres, en seulement 20 jours au lieu de 122.

C’est pour se donner un défi supplémentaire qu’il a décidé de raccourcir la fenêtre de temps pour réaliser la traversée, alors que l’événement en version virtuelle se déroule du 1er mai au 31 août, sur 122 jours. 

Les coureurs et marcheurs doivent parcourir un peu plus de huit kilomètres chaque jour durant 122 jours. Pierre Beauregard, lui, marche un peu plus de 50 km par jour pendant 20 jours. Il parcourt quotidiennement entre 8 et 10 heures pour atteindre son objectif. 

Il était rendu au 33e kilomètre de sa troisième journée lorsqu’il a répondu à l’appel de La Voix de l’Est. 

« Dans tous les défis de longue distance, il y a des hauts et des bas. J’ai eu un bas hier, à la fin de ma deuxième journée. Quand j’ai des bas, c’est toujours la même chose, je me dis : “Qu’est-ce que je fais ici”, a-t-il mentionné en rigolant. Comme c’est un défi que je me suis donné sur 20 jours, je trouvais qu’il était arrivé tôt, donc je suis rentré, j’ai bien mangé et je me suis couché tôt. Aujourd’hui, ça va super bien, je suis content d’être là. »

Une grande communauté

Pas moins de 16 500 personnes étaient inscrites au défi virtuel (en date du 3 mai). « C’est complètement débile, il y a du monde de 66 pays, c’est vraiment quelque chose de spécial. On a l’impression d’être tous connectés », a affirmé l’athlète, expliquant qu’il y a toujours de l’activité sur la page Facebook créée pour les participants.

Chaque jour, ils doivent enregistrer leur distance parcourue et, à raison de 50 km par jour, Pierre Beauregard flirte avec le haut du classement. « Les plus crinqués vont le faire en 10 jours. Il y a des fous furieux là-dedans ! »

Ceux qui sont encore plus audacieux pourront décider de faire l’aller-retour et Pierre n’a pas encore décidé s’il serait de ce groupe. 

Il est possible de suivre Pierre Beauregard dans son aventure en se rendant sur son site Internet, www.pleinairenor.ca. Une courte vidéo sera mise en ligne chaque jour lui permettant ainsi de partager son expérience.