Le Quotidien
Saint-Élie-de-Caxton: analyse d’un village à la dérive

Actualités

Saint-Élie-de-Caxton: analyse d’un village à la dérive

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Jeudi matin, le ciel gris recouvre Saint-Élie, comme un signe de l’air ambiant. Les clients sont nombreux au magasin Alimentation R. Audet. Michel Chouinard et Serge Gendron se croisent et discutent dans le stationnement du commerce de la rue principale lorsqu’interpellés par les représentants du Nouvelliste. Le discours des deux hommes a des similitudes: les choses vont mal à Saint-Élie.
«Je veux donner un sens à ce que j’ai vécu»

Actualités

«Je veux donner un sens à ce que j’ai vécu»

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Alors que les scandales n’en finissent plus d’éclabousser l’Église catholique, les victimes, elles, tentent tant bien que mal de recoller les morceaux de leur vie. Agressé à maintes reprises par l’un des membres des Frères du Sacré-Cœur dans les années 1970, Daniel souhaite lever le voile sur ce passage sombre de son enfance. Ni les indemnités ni les aveux n’ont réussi à apaiser complètement sa souffrance, mais peut-être que cette sortie publique y parviendra, espère-t-il.
Aînée arnaquée: «Ç’a juste pris 20 minutes... 4000 $!»

Justice et faits divers

Aînée arnaquée: «Ç’a juste pris 20 minutes... 4000 $!»

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Solange Lampron* [nom fictif] n’a plus d’économies. Responsable d’une collision routière, cellulaire en main, son gendre avait présumément besoin de 4000 $ séance tenante – «l’agent me l’a dit au téléphone: savez-vous que c’est criminel ça, madame?». Désireuse d’éviter à son proche une spirale judiciaire l’entraînant vers la prison, l’aînée a couru à la caisse populaire voisine. Vingt minutes plus tard, un «agent» était sur le pas de sa porte pour cueillir une pleine enveloppe de billets. «Je ne reverrai jamais la couleur de cet argent-là», regrette aujourd’hui celle qui n’a jamais flairé l’arnaque.
Une nouvelle vocation pour le presbytère St-Eugène?

Actualités

Une nouvelle vocation pour le presbytère St-Eugène?

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Désormais vide, le presbytère de l’église Saint-Eugène pourrait-il loger de façon temporaire de nouveaux arrivants, issus de l’immigration, le temps qu’ils trouvent un toit permanent? C’est le projet sur lequel travaillent conjointement le nouveau propriétaire de l’immeuble et l’organisme Solidarité ethnique régionale de la Yamaska (SERY).
A-t-on «perdu» une souche de grippe?

Santé

A-t-on «perdu» une souche de grippe?

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Avis de recherche : souche d’influenza B au nom à consonance japonaise, âgée d’une quarantaine d’années, présente dans les vaccins antigrippaux. A été aperçue pour la dernière fois avec certitude au printemps 2020. On craint le pire…
Deux autres témoins entendus au procès de Robby Petiquay

Justice et faits divers

Deux autres témoins entendus au procès de Robby Petiquay

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
Deux autres témoins ont été entendus au procès de Robby Petiquay qui est accusé d’agression sexuelle. La Couronne a déclaré sa preuve close, mais les procédures ont été reportées à la demande de la Défense qui souhaite consulter et possiblement faire entendre un expert en raison d’éléments qui sont ressortis du contre-interrogatoire de la plaignante la veille.
Projet unique de centrale de cogénération à Opitciwan

Actualités

Projet unique de centrale de cogénération à Opitciwan

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
La communauté atikamekw d’Opitciwan deviendra la première parmi les communautés autochtones du Québec à avoir son propre réseau électrique autonome alimenté par la biomasse forestière. Jeudi matin, elle annonçait en conférence de presse la conclusion d’une entente qualifiée d’historique avec Hydro-Québec pour la réalisation de ce projet.
Beaucoup de bruit pour... du «paintball»

Justice et faits divers

Beaucoup de bruit pour... du «paintball»

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Une douzaine d’armes à feu. Six silencieux. Quatre bonbonnes de poivre de Cayenne. Cinq chargeurs de munitions à grande capacité. Des substances explosives. À première vue, le dossier de Karl Maheux, un homme de L’Ancienne-Lorette, avait tout pour inquiéter. Mais les apparences sont parfois trompeuses…
Carey Price viendra signer du bonheur au Tournoi pee-wee de Québec

Hockey

Carey Price viendra signer du bonheur au Tournoi pee-wee de Québec

Jean Carrier
Jean Carrier
Le Soleil
Le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec a mis fin au suspens en dévoilant le nom de l’invité vedette qui viendra signer des autographes le 18 février prochain au Centre Vidéotron. C’est le gardien de but du Canadien de Montréal, Carey Price, qui fera la joie des amateurs en apposant sa griffe sur la multitude d’objets qui lui seront tendus pour cette séance d’autographe bien spéciale.  
Un réseau d’eau qui fait jaser à Saint-Élie-de-Caxton

Actualités

Un réseau d’eau qui fait jaser à Saint-Élie-de-Caxton

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
La cession du réseau d’eau du domaine des Bouleaux blancs à la Municipalité de Saint-Élie-de-Caxton n’est toujours pas réglée, mais devrait l’être autour de 2024, confirme la mairesse suppléante Christiane Forcier, qui soutient que les élus viennent à peine d’être mis au courant des discussions pourtant menées depuis des mois à ce sujet entre le directeur général de la Municipalité et Revenu Québec.
La bienveillance de Québec pour réchauffer le cœur des pee-wee ukrainiens [VIDÉO]

Hockey

La bienveillance de Québec pour réchauffer le cœur des pee-wee ukrainiens [VIDÉO]

Mikaël Lalancette
Mikaël Lalancette
Le Soleil
Les trois semaines que durera le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec ne mettront pas fin à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, mais les neuf familles d’accueil de la capitale qui hébergeront les joueurs de l’équipe ukrainienne feront tout de même leur part. Elles vont «redonner au suivant» en les dorlotant et en leur changeant les idées.
Une 2e suspension pour le professeur Patrick Provost

Éducation

Une 2e suspension pour le professeur Patrick Provost

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Le professeur et chercheur de l’Université Laval Patrick Provost est de nouveau sanctionné. Cette fois, il écope d’une suspension de quatre mois sans salaire pour des propos sur la vaccination des enfants contre la COVID, notamment. Une décision que lui et son syndicat contestent fortement.