Louisette Bouchard admet avoir vécu des minutes d'angoisse hier soir, lorsque l'alarme incendie de la résidence où elle habite a retenti.

Le feu donne la frousse à des aînés

Un début d'incendie a semé la peur chez les résidants d'un immeuble à logements de La Baie hier soir. Les images de L'Isle-Verte en tête, les quelque 20 aînés occupant l'immeuble l'Hirondelle de l'Office municipal d'habitation de Saguenay ont vécu de longues minutes d'angoisse.
Une alarme incendie a retenti au 1211 2e avenue à La Baie aux alentours de 20h30 hier soir. Avec les images diffusées en boucles à la télévision depuis l'incendie de la Résidence du Havre de L'Isle-Verte, des résidants ont vite pensé au pire.
Certains d'entre eux ont rapidement entrepris de cogner à toutes les portes de l'immeuble, criant aux locataires de sortir.
«On jouait aux cartes dans la salle commune quand l'alarme incendie s'est déclenchée. Il y a eu une deuxième alarme. Je me suis dépêchée de frapper à une porte puis j'ai appelé les pompiers. Ma voix tremblait», raconte Mme Vigneault, résidante de l'immeuble voisin qui se trouvait sur les lieux au moment de l'incendie. «Quand l'alarme a sonné, je me suis habillée et je suis sortie. C'était stressant. Certains étaient pas mal énervés. On entend juste parler de ça, le feu. Mais ça s'est bien passé malgré tout», raconte Louisette Bouchard, une résidante.
Tous les résidants ont été évacués pendant quelques minutes. Ils ont trouvé refuge chez des voisins, le temps que les pompiers procèdent à la ventilation de l'immeuble.
Un locataire aurait accidentellement déclenché l'incendie dans son salon. Selon le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Saguenay, Éric Lemay, un article de fumeur serait probablement en cause.
L'homme a lui-même tenté d'éteindre le feu à l'aide d'un extincteur. Il a été transporté à l'hôpital puisqu'il a été incommodé par la fumée.
Gisèle Carrière, 85 ans, habite l'appartement situé en face de celui où les flammes ont pris naissance. «J'étais pas mal énervée. Le monsieur était sorti de l'appartement et il criait ''Sortez, le feu est pris''", raconte celle qui vit dans l'immeuble depuis 11 ans. Encore sous le choc, la dame attendait l'arrivée de membres de sa famille en fin de soirée.
Le responsable de l'entretien du bâtiment, Marc Simard, a reçu un appel l'informant qu'il y avait un incendie peu avant 21h. Il admet que certaines images lui sont rapidement venues en tête. «J'avais peur d'arriver et que ce soit quelque chose de gros», raconte-t-il, soulagé.
Les dégâts causés par le feu sont mineurs. «L'appartement va être nettoyé. L'homme devrait être en mesure de réintégrer son appartement dans les prochains jours», confirme le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Saguenay.