Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le député Harold LeBel
Le député Harold LeBel

Le député Harold LeBel arrêté pour agression sexuelle et exclu du caucus du PQ

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Olivier Bossé
Olivier Bossé
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Le député péquiste de Rimouski Harold LeBel a été arrêté mardi matin par la Sûreté du Québec (SQ) pour agression sexuelle. Le Parti québécois l'a du même coup exclu de son caucus au moins pour la durée du processus judiciaire.

La SQ confirme l’arrestation d’un homme de 58 ans à Rimouski pour des infractions de nature sexuelle, mais pas celle du député.

Des informations obtenues par Le Soleil permettent de confirmer qu'Harold LeBel a été arrêté pour agression sexuelle.

Selon TVA Nouvelles, qui a d’abord révélé l’arrestation mardi matin, la victime alléguée serait une autre élue de l’Assemblée nationale. Les faits allégués remonteraient à 2017.

M. LeBel n’a pas encore été accusé. Il a ensuite été libéré sous promesse de comparaître devant un juge le 11 janvier.

St-Pierre Plamondon «sous le choc»

En conférence de presse à Montréal, le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, s'est dit «sous le choc». Il dit avoir lui aussi appris la nouvelle mardi matin et n'avait pas parlé avec M. LeBel depuis.

«C'est quelque chose que nous prenons très au sérieux, a déclaré M. St-Pierre Plamondon. Selon l'information que nous avons, il s'agit d'allégations très graves. Dès que j'en ai pris connaissance, j'ai décidé de retirer Harold LeBel de notre caucus pour le temps de l'enquête et tout le processus judiciaire.

«Nous tenons à dire qu'au Parti québécois, nous combattons toutes les violences sexuelles avec force et que personne n'est au-dessus de la loi», a poursuivi celui qui n'est chef du PQ que depuis deux mois. «Nous prenons ça très au sérieux et allons collaborer entièrement avec les autorités compétentes.»

Élu député de Rimouski à l’Assemblée nationale du Québec sous la bannière du Parti québécois en 2014, M. LeBel a été réélu en 2018.

Harold LeBel était notamment en vedette dans la récente série documentaires Nos élus, qui a été retirée du site de Télé-Québec.