Certaines machines atteignaient des vitesses allant jusqu'à 260 kilomètres à l'heure.

Le Daytona-Neige à pleine vitesse

Des centaines d’amateurs de moteur et de vitesse se sont rassemblés, samedi, lors de la 9e édition du Daytona-Neige à Saint-David-de-Falardeau, au Saguenay. Plus de 300 motoneigistes participaient à la compétition de courses d’accélération cette année.

De la vitesse vertigineuse, une odeur d’essence imposante et une compétition féroce, voilà à quoi le public avait droit, et ce, à son grand plaisir.

Les vagues de coureurs se sont succédées l’une après l’autre en après-midi sur la piste. À la ligne de départ, tous s’assuraient que les moteurs soient bel et bien prêts à déployer leur puissance au maximum. Dans les gradins remplis, les spectateurs attendaient avec impatience que la lumière tourne au vert. Venu le grand moment, les motoneigistes, quatre à la fois, s’élançaient à toute vitesse sur la piste d’accélération d’une distance de 600 pieds. Le temps de tourner la tête, la course était déjà terminée. Les coureurs peuvent atteindre des vitesses allant jusqu’à 260 km/h, record de l’année précédente.
«Je suis très satisfait de la journée. Tout s’est bien déroulé. Les spectateurs étaient nombreux et les motoneigistes semblaient satisfaits du déroulement», a déclaré le promoteur de l’évènement, Marc Tremblay.

Compétition d’envergure

L’événement accueillait la grande finale de la Maritime Snowmobile Racing Federation (MSRF) qui regroupait des coureurs de partout au Québec. Après une série de sept courses, la saison a connu son apogée au Daytona-Neige. Les motoneigistes ont pu clore en beauté.

En plus d’être une compétition, le Daytona Neige se veut une célébration familiale. Pour les enfants, des mascottes, du maquillage, des jeux gonflables et des alpagas étaient sur place. Dans le chapiteau, de nombreux commerçants d’ici présentaient leurs produits.

Tous les profits de l’évènement vont à la Maison des jeunes de Saint-David-de-Falardeau.

Le Daytona-Neige est le rassemblement de fin de saison des coureurs.