Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
On voit sur cette capture d’écran une vue aérienne du secteur.
On voit sur cette capture d’écran une vue aérienne du secteur.

Le cœur de Petit-Saguenay appelé à changer

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le centre du village de Petit-Saguenay, avec sa rivière qui s’écoule paisiblement, est appelé à changer, alors que le conseil municipal peaufine actuellement un projet en trois phases pour la réfection de la promenade et la mise en valeur du parc de la Croix, un investissement de plus de 1 million $.

Au milieu du mois d’avril, une consultation virtuelle a permis à une trentaine de citoyens de donner leur avis sur les plans préliminaires préparés par la firme EXT.Conseil, dirigée par l’urbaniste François Hains.

En entrevue, le maire Philôme La France explique que le projet de réaménagement du cœur du village pour les citoyens et les touristes figure dans les cartons depuis une quinzaine d’années. Les démarches entreprises permettent actuellement d’aller de l’avant avec la première phase qui consiste à procéder au démantèlement de la vieille promenade de bois, en bordure de la rivière et de la route 170, qui est devenue désuète et même dangereuse.

« Des employés procèdent actuellement au démantèlement de la promenade. Pour l’été prochain, on n’aura pas grand-chose puisque la promenade sera laissée sur la poussière de pierre », explique M. La France.

Lorsque toutes les autorisations auront été reçues, une promenade en béton dotée de balcons, d’arbres et arbustes, d’une place publique, d’une halte en porte-à-faux et de cases de stationnement nécessaires pour l’opération du casse-croûte seront aménagés.

Dans le cadre de deux autres phases, Petit-Saguenay prévoit l’aménagement d’une passerelle piétonnière surplombant la rivière Petit-Saguenay ainsi que le réaménagement du parc de la Croix, qui pourrait être doté de jeux d’eau pour enfants, d’une place publique ou autre.

Lors des premières consultations, des citoyens sont intervenus pour faire part de leur suggestion voulant que la nouvelle promenade soit un lieu de passage plutôt qu’un lieu de rassemblement, qu’une bande de terrain soit réservée pour les piétons, qu’il y ait des abreuvoirs et des espaces pour les cyclistes, etc.

Selon les estimations de la première phase, une enveloppe de 350 000 $ serait nécessaire pour réaliser les travaux. Des demandes de financement ont été logées auprès du ministère des Affaires municipales, des Transports, du programme Initiative canadienne pour des collectivités en santé ainsi qu’à l’Association touristique régionale et la MRC du Fjord-du-Saguenay dans le cadre de la Politique de soutien à des projets structurants, volet local et projets d’envergure.

Comme le projet est appelé à se concrétiser en bordure d’un cours d’eau et qu’une problématique de perméabilité du sol a été identifiée, Petit-Saguenay est en attente de réponses de la part du ministère de l’Environnement pour l’obtention des autorisations nécessaires.

Les plans finaux du futur aménagement, préparés par EXT.Conseil, devraient être dévoilés aux Saguenois dans un avenir très proche.