Jeudi, Florent Claude, le fils de Gilles Claude a terminé en troisième place à l’Individuel de Pokljuk en Slovénie, une épreuve qui s’inscrit dans la Coupe du monde de biathlon.

Le corps de Gilles Claude retrouvé vendredi midi

La Sûreté du Québec a dévoilé l’identité du motoneigiste repêché, vendredi midi, dans les eaux de la rivière Grande Décharge près d’Alma. Il s’agit de Gilles Claude, 58 ans, l’un des cinq touristes français disparus après qu’une balade à motoneige ait tourné au drame, mardi soir, sur les eaux du lac Saint-Jean dans le secteur de Saint-Henri-de-Taillon. L’homme de Basse-sur-le-Rupt était le plus âgé du groupe de huit hommes âgés de 24 à 58 ans dont trois ont survécu.

Gilles Claude était le père des biathlètes Fabien Claude, Emilien Claude et Florent Claude. Jeudi, ce dernier a terminé en troisième place à l’Individuel de Pokljuk en Slovénie, une épreuve qui s’inscrit dans la Coupe du monde de biathlon. Aux termes de l’épreuve, l’athlète Florent Claude a dédié ce premier podium en carrière à son père qui à ce moment était toujours porté disparu.

« Il y a eu un tragique accident au Canada pour mon père. Aujourd’hui ce podium, il est pour lui. Je suis sûr qu’il est fier de nous et je suis fier de ce que j’ai fait aujourd’hui. Le but n’était pas forcément le résultat, c’était de rendre un dernier hommage et faire du mieux possible », avait-il déclaré aux médias qui assistaient à la compétition.

L’athlète Fabien Claude a également commenté cette performance forte en émotions contradictoires via les réseaux sociaux. « Un jour spécial et une étoile qui nous accompagnera toute notre vie, on t’aime papa », a-t-il publié sur sa page d’athlète professionnel.