Le Consul général de France à Québec, Frédéric Sanchez, a passé deux jours dans la région.

Le Consul de France en visite

Le nouveau Consul général de France à Québec, Frédéric Sanchez, a passé deux journées dans la région et ce genre de visite se fait généralement deux fois par année. Le but est de venir plus près des besoins des Français qui résident au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Par exemple, lundi et mardi, Frédéric Sanchez en a rencontré une quinzaine pour répondre à des demandes de passeport, pour « faciliter leur vie administrative ».

« Ici, nous avons 600 Français qui sont inscrits au consulat, mais il y en a certainement beaucoup plus qui y vivent », a expliqué M. Sanchez, ajoutant que l’inscription au consulat est une démarche volontaire et administrative.

Frédéric Sanchez a aussi profité de sa visite pour rencontrer les autorités politiques, notamment la mairesse de Saguenay, Josée Néron, des chefs d’entreprise et des responsables de l’éducation, afin de « faire le point sur notre coopération franco-québécoise qui est très riche ».

STAS fait partie des entreprises que M. Sanchez a rencontrées parce qu’elle a récemment fait l’acquisition de SERMAS Industrie, un équipementier français qui se spécialise dans l’élaboration et la fabrication de produits destinés principalement à l’industrie de l’aluminium.

Selon M. Sanchez, cette rencontre avait pour but de voir comment l’administration française peut les aider à s’implanter et à se développer sur l’autre continent.

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), la Base militaire de Bagotville, le Centre des Premières Nations Nikanite et le Cégep de Chicoutimi font partie des autres visites qui étaient prévues à l’horaire de M. Sanchez durant son séjour de deux jours.