Le comté Dubuc obtient 386 000 $ pour l’amélioration des activités de plein air

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Cinq municipalités du comté Dubuc se partageront une somme globale de 386 000 $ en vertu du Programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air (PSSPA) géré par le gouvernement du Québec.

Selon Daniel Marquis, attaché politique au bureau du député François Tremblay, il s’agit d’une amélioration de la performance puisque l’an dernier, un seul projet avait été retenu dans le cadre de ce programme normé. Une amélioration de la diffusion des informations visant à faire connaître davantage le programme serait à l’origine de cette hausse.

Outre la réfection et l’aménagement de la piste cyclable Du fjord à la montagne, à L’Anse-Saint-Jean, qui bénéficiera de 148 040 $, tel qu’annoncé par le maire Lucien Martel, la population de Saint-Fulgence obtient 150 000 $ pour la mise à niveau et l’amélioration des sentiers pédestres des Battures et du Cap-des-Roches.

À Petit-Sagueay, il y aura une mise à niveau et l’amélioration des sentiers pédestres de la Savane à Pierrot, du Cap à Don Jean et des Vallées avec l’obtention d’une aide financière de 53 242 $.

Le sentier pédestre de la rivière Shipshaw, à Saint-Honoré, bénéficie lui aussi du programme avec une aide de 27 000 $, tandis que Bégin ferme la marche pour l’amélioration des sentiers de ski de fond du Club le Perce-neige avec une aide de 8000 $.

Le programme, administré par le ministère de l’Éducation, offre une aide financière maximale accordée ne pouvant excéder 80 % du total des dépenses admissibles, jusqu’à concurrence de 150 000 $ pour une municipalité ou une MRC de 10 000 habitants et moins.