Le major général Alain Pelletier (au centre) a présidé la cérémonie de changement de commandement de la 3e Escadre de Bagotville. Le colonel William Radiff (à gauche) a officiellement complété son mandat avec la remise du commandement au colonel Normand Gagné (à droite).

Le colonel Normand Gagné, nouveau commandant de la base de Bagotville

Les militaires de la 3e Escadre de Bagotville ont vécu un moment important, mercredi, alors qu’ils ont accueilli le nouveau commandant de la base avec l’arrivée dans la région du colonel Normand Gagné.

En plus d’être accueilli par les militaires qu’il dirigera au cours des quatre prochaines années, le nouveau commandant a eu droit aux honneurs du monde politique régional. L’événement constitue toujours une prise de contact importante entre le patron de la 3e Escadre et le milieu sociopolitique.

Normand gagné est originaire de la Gaspésie et a fait son entrée dans les Forces canadiennes avant d’obtenir son brevet de pilote en 1985. Il débute sa carrière de pilote aux commandes d’un appareil de type Tracker au sein du 880e Escadron de reconnaissance maritime de Summerside dans l’Île-du-Prince-Édouard.

Le colonel Gagné a obtenu une première affectation de pilote de chasse à la base de Baden en Allemagne à titre de membre de l’Escadrille 439.

Le nouveau commandant de la 3e Escadre possède une feuille de route impressionnante à titre de pilote de chasse. Il a accumulé pas moins de 75 heures de vol lors de la participation à l’opération Desert Storm dans le cadre de la première guerre du Golfe persique.

Saguenay, Bagotville, Base Militaire. 
Passation des commandes de William Raddif à Normand Gagné.

Après ce stage en théâtre opérationnel, le pilote de chasse entreprend la seconde partie de sa carrière en occupant différentes fonctions administratives pour des programmes spécifiques au sein des Forces canadiennes. Il a été confronté une seconde fois au théâtre opérationnel alors qu’il a été impliqué dans le conflit en Afghanistan.

« Au cours de son affectation au Quartier général de la 1re Division aérienne du Canada, à Winnipeg, de 2006 à 2008, il est déployé au Centre multinational d’opérations aérospatiales (CMOA) au Qatar, comme représentant principal de la Force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS) au soutien de l’effort de guerre en Afghanistan. Il fut le premier Canadien à occuper ce poste », précise le communiqué officiel.

Il participe par la suite aux opérations de protection des civils et de la zone d’exclusion au-dessus du territoire de la Libye dans le cadre d’une mission de l’OTAN autorisée par les Nations unies.

Le Gaspésien d’origine est promu au grade de colonel en 2013 et occupe depuis différents postes de commandant au sein de l’administration des Forces canadiennes. En plus de cette vaste expérience des opérations en zone de conflit, l’officier d’état-major a acquis une impressionnante formation académique dans des collèges militaires de haut niveau.

Depuis son entrée dans les Forces canadiennes, le colonel Normand Gagné a accumulé 5000 heures de vol, dont 2000 sur les chasseurs CF-18.

Plusieurs dignitaires ont assisté à la cérémonie.

Généralement, les militaires qui accèdent au commandant de la 3e Escadre de Bagotville ont tous fait un premier séjour dans la région comme pilote ou commandant d’escadron. La feuille de route du nouveau patron de la base ne fait état d’aucun séjour au Saguenay.