Le Coeur du fjord ravagé par les flammes

Un incendie a complètement ravagé le gîte Le Coeur du fjord, situé au 37 chemin de l’Anse, à L’Anse-Saint-Jean, dans la nuit de lundi à mardi.

Selon les informations disponibles, les pompiers ont été appelés sur les lieux vers 1h15 dans la nuit alors que l’immeuble, propriété de Yves Leblicq, consultant en aéronautique d’origine belge, faisait l’objet d’un embrasement général.

Selon le maire de L’Anse-Saint-Jean, Lucien Martel, l’immeuble était inoccupé puisque les propriétaires ont quitté pour l’Europe afin de prendre des vacances après la période estivale fréquentée. « Ce sont les voisins qui ont averti les pompiers du déclenchement de l’incendie alors que le brasier était encore assez important », a déclaré M. Martel après avoir discuté avec le directeur des incendies, mardi matin. Plusieurs pompiers ont combattu les flammes. Ils étaient toujours sur les lieux mardi matin afin d’éteindre les dernières cendres. Le bâtiment est une perte totale.

Le maire Martel a déploré la perte de l’immeuble de trois étages construit depuis environ six ans qui se démarquait par la qualité de son offre avec des chambres ayant toutes des vues sur le fjord. « C’était un gîte très fréquenté par les Européens. M. Leblicq avait des contacts en Europe. C’est vraiment triste. C’est quelqu’un d’impliqué dans le milieu », a commenté M. Martel. Des enquêteurs de la Sûreté du Québec sont sur place afin de déterminer l’origine de l’incendie.

Lors du début de la construction de l’immeuble, M. Leblicq avait accordé des entrevues en affirmant que son intention était d’ouvrir un gîte destiné à recevoir des aérotouristes capables de se poser sur le Saguenay. Avec Anne-Marie Gravel