Lionel Dignowity Gonzales

Le CIUSSS limite les inconvénients

Le décès accidentel du docteur Lionel Dignowity Gonzales, chef du département de chirurgie esthétique du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean, survenu samedi lors d'une sortie de route en motoneige, a obligé la direction à s'ajuster rapidement.
Des chirurgies ont été reportées, mais les patients ne devraient pas subir d'inconvénients à long terme.
Donald Aubin, directeur des services professionnels au CIUSSS, explique que le décès est survenu alors qu'un autre plasticien, le docteur Carlos Lopez-Valle, avait annoncé son départ, il y a six mois, pour lundi cette semaine.
Le plan du CIUSSS dans cette spécialité est de quatre chirurgiens.
Planification
«Dès dimanche après-midi, des gens sont entrés au travail pour planifier le travail du lendemain. Un total de 34 rendez-vous planifiés ont été reportés ainsi que cinq chirurgies.
D'autres ont dû être replanifiées». Pour cette semaine, une couverture est assurée par un centre hospitalier de la région de Québec.
La nouvelle planification du département prévoit huit jours de non-couverture d'ici au mois d'avril avec la présence de deux chirurgiens, soit David Boudana et Carla Ayala-Paredès.
La venue d'un troisième chirurgien plastique et esthétique est prévue d'ici 18 mois, ce qui permettrait de combler en partie le plan d'effectifs.
«On fonctionnera à deux chirurgiens, ce qui demande beaucoup de collaboration et d'entraide de la part de l'équipe de support médical et infirmier afin d'éviter le plus possible de laisser les gens en attente», mentionne Dr Aubin.
Selon les données fournies, les équipes de ce département effectuent près de 1200 chirurgies par année.