Le Cégep de Saint-Félicien aussi en grève

Les étudiants du Cégep de Saint-Félicien ont voté en faveur d’une grève visant à interpeller les dirigeants et agir pour contrer les changements climatiques. Cet appel à la grève s’inscrit dans le cadre du mouvement « La planète s’invite à l’université » qui regroupe désormais plus de 110 000 étudiants.

83 % des 193 étudiants du cégep ayant participé à un scrutin secret ont voté en faveur de cette grève d’un jour, laquelle sera tenue vendredi.

« Cette grève servira non seulement à faire la promotion d’une plus grande justice climatique, mais aussi à faire comprendre aux institutions scolaires et au gouvernement que l’on doit porter une plus grande attention à notre environnement », a soutenu Maya Bengoufa, coordonnatrice à l’environnement pour l’Association des étudiants du Cégep de Saint-Félicien.

Lors de la journée de grève, les étudiants tiendront une ligne de piquetage le matin en plus de réaliser plusieurs actions pacifiques pour le climat.

Le mouvement a été lancé le 16 janvier dernier à l’Université de Montréal. Selon le collectif « La planète s’invite à l’université », une dizaine de manifestations sont prévues dans toute la province ce jour-là et se joignent à un mouvement mondial de grèves étudiantes qui prendront place à travers plus de 90 pays.