Mélanie Beaudoin, enseignante au département de mathématiques, Julie Boudreault, directrice des ressources humaines, et Guylaine Emhoff, enseignante en éducation au Cégep de Jonquière, montrent le Prix distinction 2018 attribué par le Groupe entreprises en santé.

Le Cégep de Jonquière remporte un prix

Le Cégep de Jonquière se démarque en matière de relations de travail puisqu’il a remporté un premier Prix distinction 2018 pour ses bonnes pratiques en matière de gestion en santé et mieux-être psychologique dans la catégorie des organismes de plus de 500 employés.

Ce prix a été décerné par le Groupe entreprises en santé, une organisation formée d’employeurs, dont le mandat est de promouvoir la santé et le mieux-être au travail et créer des environnements favorables à la santé globale.

Le prix décerné le 25 octobre dernier, à Montréal, a été remporté ex aequo avec Revenu Québec, lors d’un gala auquel ont participé 130 personnes.

Un sondage indépendant réalisé par le Groupe Olympe a permis d’évaluer le niveau de satisfaction du personnel à 91 %.

En entrevue, Julie Boudreault, directrice des ressources humaines au sein du collège, explique que depuis neuf ans, l’institution, en étroite collaboration avec ses employés, a développé toutes sortes d’initiatives dans le cadre de son plan stratégique visant à améliorer la santé, le mieux-être et l’environnement de travail, le tout en fixant des objectifs précis à atteindre inscrits dans le cadre du plan stratégique. La diminution du nombre de personnes pratiquant moins d’une activité physique par semaine, la hausse de 10 % du nombre de personnes consommant cinq portions de fruits ou de légumes par jour, le maintien à plus de 80 % du niveau de satisfaction des employés au chapitre de la reconnaissance et l’appréciation du travail effectué ainsi que la diminution du nombre de personnes ayant ressenti une attitude violente et harcelante figurent parmi les exemples d’objectifs fixés depuis 2012.

Mélanie Beaudoin, enseignante en mathématiques et statistiques et membre du comité organisateur de la journée de perfectionnement annuel sur l’harmonie au travail, figure parmi les instigatrices de l’une de ces initiatives. À titre de membre de son exécutif syndical, elle a exprimé le désir de recevoir une formation visant à lui donner des outils en matière de résolution de conflit. « Quelqu’un du service d’animation et de développement pédagogique est venu me voir avec ce projet et nous avons décidé de saisir la balle au bond pour élargir cette formation à l’ensemble des membres du syndicat », explique Mme Boudreault.

Parmi les autres initiatives développées figurent depuis quatre ans à chaque rentrée scolaire du mois de janvier les journées de perfectionnement s’articulant autour de thématiques comme la civilité et le travail d’équipe.

Le 9 janvier prochain, cette journée de perfectionnement aura lieu sous le thème du bien-être psychologique avec la participation de la psychologue bien connue Rose-Marie Charest, qui entretiendra son auditoire sur la responsabilité de chaque individu d’assurer son bien-être et celui des autres dans le cadre d’un climat harmonieux au travail.

D’autres activités orientées vers le bien-être ont lieu, comme l’activité d’accueil du personnel lors de la deuxième journée suivant la rentrée scolaire de septembre, l’exposition du personnel, la vente de boîtes de légumes en collaboration avec la Ferme ABG Blackburn, le programme d’activités « On bouge », qui permet au personnel de profiter des installations sportives à prix avantageux, etc.