La capacité maximale de chaque local est indiquée à l’extérieur.
La capacité maximale de chaque local est indiquée à l’extérieur.

Le Cégep de Jonquière prêt pour une rentrée en mode COVID-19

Mariane Guay
Le Quotidien
Alors que les étudiants afflueront à nouveau au Cégep de Jonquière dès lundi, bien des choses ont changé en raison de la COVID-19. Les mesures sanitaires, dont la distanciation physique, le port du masque et la désinfection, seront de mise, tandis que des endroits comme la cafétéria ont été aménagés en salle de classe et que l’horaire des cours a été modifié pour accueillir plus d’étudiants. Une clinique de dépistage sera même tenue les 25, 26 et 27 août.

Au terme de plusieurs rencontres entre les différentes instances de l’établissement collégial, il a été convenu que la fréquentation des étudiants en classe était un élément important. De ce fait, le Cégep de Jonquière se dit fier du travail accompli afin que 100% des étudiants puissent profiter des installations modifiées. « Nous avons quand même 3000 étudiants et trois pavillons. Aussi, sur 27 programmes, 20 sont des programmes techniques. Donc, qui dit programme technique, dit laboratoire », a expliqué le directeur général, Raynald Thibeault, lors d’une visite du Quotidien au Cégep de Jonquière, mercredi matin.

Les locaux ont été réaménagés de façon à respecter les règles sanitaires. Entre autres, les classes ont maintenant une capacité d’étudiants bien inférieure au ratio habituel. Pour une classe qui accueillait une quarantaine d’étudiants, la capacité est diminuée de moitié. À l’entrée de chaque local, la capacité maximale est affichée. De plus, un autocollant est apposé sur les tables, dans les classes, afin de déterminer où il est possible de s’asseoir.

La directrice des services administratifs et techniques du Cégep de Jonquière, Nadia Caron, le directeur général, Raynald Thibeault, et le directeur des études, Mario Julien

La cafétéria et la salle polyvalente du Cégep de Jonquière auront également une nouvelle utilité, pour la session d’automne. Les deux endroits accueilleront exceptionnellement des cours.

Les étudiants devront également prendre de nouvelles habitudes. Ils devront notamment désinfecter leur espace de travail à chaque entrée et sortie de classe. Le matériel nécessaire sera à leur disposition près de la porte d’entrée de la salle. Par ailleurs, le Cégep demande aux étudiants et au personnel de quitter l’établissement lorsqu’ils n’ont pas de cours, afin d’éviter les déplacements et de diminuer l’achalandage. L’établissement sera toutefois conciliant, sachant que certains auront des horaires éclatés, avec des cours en présence et en ligne dans une même journée.

Les horaires ont aussi été revus pour diminuer l’achalandage. « Nous avons fait certains ajustements. Normalement, au Cégep de Jonquière, nous avons un horaire de 8h20 à 18h, mais cette fois, nous aurons un horaire de 8h à 20h. Par contre, nous avons décidé de ne pas abuser de la période de soir, car on sait que, pédagogiquement, cela a moins de valeur compte tenu du moment de la journée », a mentionné le directeur des études, Mario Julien.

Les cours après 18h seront donnés du lundi au mercredi seulement.

La cafétéria a des allures de classe.

Cas de COVID-19: un protocole mis en place

Un protocole très strict a été mis en place par le Cégep de Jonquière si un étudiant ou un membre du personnel devait présenter des symptômes de la COVID-19. Dans chaque pavillon de l’établissement collégial, une salle d’isolement a été aménagée. « Nous avons une équipe spéciale d’intervention dans le cas où quelqu’un présenterait des symptômes associés à la COVID-19. Ils ont avec eux des trousses d’équipement de protection individuelle pour se présenter sur les lieux. Le cas symptomatique, même s’il n’est pas nécessairement positif à la COVID-19, sera traité comme un cas positif », a indiqué la responsable du service santé et sécurité et des mesures d’urgence au Cégep de Jonquière, Guylaine Côté.

Dans tous les cas, la personne présentant des symptômes sera isolée. On lui remettra l’équipement de protection et on lui demandera de quitter rapidement les lieux. Ces personnes seront responsables de contacter les autorités sanitaires afin de passer un test. Elles devront également déclarer les endroits fréquentés durant les trois jours précédents les symptômes. Si la personne présentant des symptômes est en classe, les personnes qui ont été en contact avec elle devront également suivre la procédure.

Le Cégep de Jonquière, en collaboration avec le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean, tiendra une clinique de dépistage les 25, 26 et 27 août, à l’avant de l’établissement. « C’est comme dire à nos jeunes: ‘‘Regardez, c’est important, votre santé, et on vous facilite la tâche. Vous n’avez pas besoin de chercher l’information. Vous l’aurez sur place.’’ », ajoute Raynald Thibeault.

Il y a un local d’isolement dans chacun des trois pavillons du Cégep de Jonquière.