Le Camping Saint-Félicien est fermé à tous pour l’instant. Une camionnette bloque l’entrée au site.
Le Camping Saint-Félicien est fermé à tous pour l’instant. Une camionnette bloque l’entrée au site.

Le Camping Saint-Félicien reste fermé… pour l’instant

Guillaume Pétrin
Guillaume Pétrin
Le Quotidien
Pour l’instant et jusqu’à nouvel ordre, le Camping Saint-Félicien demeure fermé à tous les campeurs, saisonniers inclus.

En entrevue avec Le Quotidien, le copropriétaire, Yves Pelchat, a expliqué pourquoi. « C’est trop mou présentement. C’est comme ça chaque année. J’ai des snowbirds qui vont rentrer plus tard, mais pour l’instant, ils sont reculés sur des terrains de leurs familles. »

Même s’il reconnaît que la situation pourrait être inquiétante financièrement, il croit qu’il n’est pas encore venu le temps de céder à la panique.

« Il n’y a rien qui presse pour l’instant. Le camping ne fermera pas, sauf que ça se peut que ça soit une année tranquille. (…) Tant que l’on n’est pas rendu au premier juillet, il n’y a rien de trop alarmant. Les saisonniers seront là quand même et les passants aussi. »

Ce qui le tracasse davantage ? L’ouverture de la piscine, qui représente le nerf de la guerre pour plusieurs autres campings également.

« Sauf que si, à cette date-là, les jeux d’eau et la piscine ne sont pas ouverts et que l’on n’a pas le droit de faire de rassemblements entre les roulottes, ou que d’autres choses sont interdites, ça n’ira pas bien. »

Il affirme cependant que plusieurs possibilités sont envisageables afin de respecter les mesures de distanciation physique et qu’il est même prêt à réaménager certains espaces communs pour se conformer à d’éventuelles recommandations.

L’autre facteur qu’il considère ? L’ouverture du Zoo Sauvage de Saint-Félicien. La rentabilité du camping est étroitement liée aux activités estivales du zoo.

Sur les 450 emplacements disponibles au camping, 350 le sont pour les campeurs journaliers. « Mon aimant, c’est le Zoo. Si le Zoo est affecté, le camping l’est aussi. C’est ça qui attire le plus. »

Pour ce qui est d’un possible remboursement pour les clients saisonniers, il croit qu’il est encore trop tôt pour discuter de cet accommodement financier.

« Au 1er juillet, s’il n’y a pas de piscine ou autre, on va devoir s’en parler entre associés. (…) Il va y avoir quelque chose à regarder si j’ai pas de haute saison et que la saison est écourtée. À date, on suit les recommandations de Camping Québec et on analyse ça au jour le jour. »

Pourvoirie à vendre

L’homme d’affaires a aussi confirmé que la pourvoirie de La Doré, anciennement connue sous le nom de Pourvoirie des Laurentides, est à vendre.

La rentabilité du camping dépend en grande partie de l’achalandage au Zoo Sauvage de Saint-Félicien. 

« Je la vends environ la moitié du prix de l’évaluation. (…) La famille Thivierge était supposée de s’organiser un groupe d’acheteurs avec des Français, mais en raison du coronavirus, tout est arrêté. »

Rappelons que la Pourvoirie des Laurentides a déjà appartenu à la famille de Réal Thivierge et que la vente de la pourvoirie à Maxime De Varennes avait donné droit à une véritable saga judiciaire faisant les manchettes à plusieurs reprises, ces dernières années.