Le Quotidien
La rue Racine était déserte, mercredi matin.
La rue Racine était déserte, mercredi matin.

Le calme en ville à Saguenay

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
La ville de Saguenay n’a jamais été aussi tranquille. Habituellement en pleine heure de pointe, les artères principales sont plutôt désertes, aux quatre coins de la métropole régionale. Comme quoi les Saguenéens semblent respecter les consignes des autorités gouvernementales, qui demandent aux citoyens de rester à la maison le plus possible.