Michel Potvin juge intéressant de voir que le gouvernement «investit plus dans tout».
Michel Potvin juge intéressant de voir que le gouvernement «investit plus dans tout».

Le budget accueilli favorablement par Saguenay, un virage écologique critiqué

Le conseiller municipal Michel Potvin, qui remplace la mairesse de Saguenay Josée Néron, accueille favorablement le budget de la CAQ présenté mardi. Même s’il n’a pas eu le temps de l’étudier dans tous ses détails, il juge intéressant de voir que le gouvernement «investit plus dans tout».

Il cite notamment les investissements dans les infrastructures routières et l’immigration. Les sommes prévues dans le transport collectif pourraient aussi être favorables pour Saguenay, même s’il est surtout question de transport électrique, estime M. Potvin.

«On pourrait être éligibles, même si c’est plus difficile pour des régions comme la nôtre. Nous n’avons pas un centre urbain très fort. Mais avec le projet de la zone ferroviaire, il y a un projet d’électrification dans un corridor entre Chicoutimi-Nord, avec un stationnement incitatif, jusqu’à l’hôpital», a-t-il expliqué dans les minutes suivant le dépôt du budget.

Parlant de la zone ferroviaire, rien ne semble cadrer dans le projet de centre multifonctionnel, mais il préfère laisser la mairesse commenter ce dossier. Il a cependant dit souhaiter que les régions n’aient plus à se battre pour des miettes, «un combat éternel», tandis que les projets de troisième lien et de tramway à Québec passent «sans décret».

«Nous allons voir dans les prochains jours ce que ça va donner. Le gouvernement mise beaucoup sur le transport et l’environnement. Il y a aussi de l’argent pour la zone industrialo-portuaire, mais il reste encore des détails à clarifier. Au moins, ils en tiennent compte et on l’avait mentionné. Ce sera à nous de travailler dans les prochaines semaines, les prochains mois, pour aller chercher le maximum au niveau des infrastructures.»

Quant au pont de Sainte-Anne, qui faisait partie des souhaits exprimés la veille du dépôt du budget, aucune annonce ne cadre dans le projet. M. Potvin a rappelé qu’une résolution a été adoptée en mai 2019 par les élus de Saguenay pour investir 3 M$ afin de sécuriser l’infrastructure pour les piétons et les cyclistes. Il manquerait 12 M$ pour assurer l’accès des véhicules d’urgence. «Ça va faire un an bientôt, la Ville a fait son travail. C’est à la ministre de régler le reste. Sinon, on va aller de l’avant avec notre partie.»

Quant à la demande touchant le service de police, aucune somme n’a été prévue dans le budget. M. Potvin espère cependant que les inégalités entre les villes de moins de 100 000 habitants et «celles comme Saguenay» seront bientôt réglées.

+

UN «VERNIS» VERT AUX YEUX DE SYLVAIN GAUDREAULT

La couleur verte du deuxième budget du ministre Eric Girard qui a été présentée mardi apparaît davantage comme un «vernis» vert aux yeux du député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, qui n’y voit pas un exercice menant vers la transition écologique.

«Quand on regarde le détail, il n’y a pas de grand virage écologique là-dedans. Il y a beaucoup d’éléments qui sont des sommes qui sont déjà existantes», a souligné celui qui est également candidat à la chefferie du Parti québécois.

Sylvain Gaudreault aurait souhaité y voir des mesures fortes visant à changer la mobilité et réduire de façon importante le nombre de véhicules sur les routes, en plus de mesures qui obligeraient le gouvernement à respecter ses obligations en matière de changements climatiques. «Il y a quand même une prise de conscience, mais c’est comme si on partait à -10 avec le gouvernement de la CAQ, et là on est rendu à 0.»

+

LOGE M'ENTRAIDE DÉÇU ET EN COLÈRE

L’organisme Loge m’entraide se dit déçu et en colère du deuxième budget présenté par le ministre des Finances Eric Girard mardi en raison de l’absence de nouvelles sommes dédiées au financement de nouvelles unités de logement social.

«Il fallait quoi au juste, au gouvernement Legault, pour financer de nouveaux logements sociaux dans ce présent budget?, a questionné la coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, par voie de communiqué. Les besoins en la matière n’étaient-ils pas assez flagrants devant 195 000 ménages locataires au Québec qui paient plus de 50% de leur revenu pour se loger ?»

Le gouvernement investira 150 M$ pour compléter le financement des 15 000 logements sociaux précédemment annoncés dans les budgets antérieurs des 10 dernières années, rappelle l’organisation de défense des locataires appauvris de Saguenay.

+

LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE HEUREUSE DES INVESTISSEMENTS POUR LES ENTREPRISES

«Il y a des besoins en développement et les six projets structurants de transport collectif électrique ajoutés au PQI sont une bonne nouvelle. [...] Nous sommes également très heureux de l’annonce de 280 M$ sur une période de cinq ans concernant la prospérité des régions, notamment le 97,5 M$ qui sera remis aux MRC en vue de leur offre d’accompagnement aux entreprises.»

- Sandra Rossignol, vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay–Le Fjord