Le brunch permet d'amasser 9000 $

La nouvelle formule du brunch de l'organisme IntégrAction de La Baie a été couronnée de succès. Le déjeuner a permis à l'organisation de se faire connaître et surtout de récolter 9000$ pour venir en aide aux enfants atteints d'une déficience intellectuelle.
Plusieurs dizaines de personnes ont pris le repas, dimanche matin, dans l'un des neuf restaurants participants de La Baie. L'événement se déroulait sous la présidence d'honneur du président de l'arrondissement, François Tremblay.
L'objectif était simple. Faire connaître IntégrAction et récolter des fonds.
«Notre organisme vient en aide aux familles qui ont un enfant atteint d'une déficience intellectuelle. Nous avons une trentaine de participants», explique la présidente, Arianne Simard.
«Le brunch de ce matin (hier) nous a permis de nous faire connaître davantage auprès de la population et de faire voir ce qu'il est possible de faire pour ces enfants. Car il faut bien avouer qu'il n'est pas toujours facile pour les familles de dénicher une activité ou obtenir de l'aide», ajoute Mme Simard.
Le président de l'arrondissement était bien heureux du succès obtenu pour l'édition 2014. Il s'est réjoui de la participation des restaurants de La Baie et surtout de voir que l'activité reviendra pour quelques années encore.
«Cette année, nous voulions impliquer davantage les restaurateurs. Lorsque la demande a été logée, ils ont tous répondu avec empressement. Nous avons fait en sorte de vendre des billets pour remplir les places dans les restaurants et ainsi amasser plus d'argent pour l'organisation», raconte François Tremblay.
«IntégrAction regroupe des familles de La Baie et du Bas-Saguenay. Elles ont toutes un enfant vivant avec une déficience intellectuelle. L'organisme permet aux enfants de vivre diverses activités, mais aussi aux parents d'avoir une fin de semaine de répit à l'occasion, de pouvoir se retrouver en couple», indique M. Tremblay.
Maintenant que l'événement a connu du succès, François Tremblay songe à l'élargir aux arrondissements de Chicoutimi et de Jonquière. «J'ai déjà reçu des demandes de ces secteurs. Nous allons analyser dans les semaines à venir cette possibilité", note-t-il.
Même si sa présidence d'honneur est terminée avec IntégrAction, François Tremblay n'a pas l'intention de s'arrêter là.
Il songe à une activité estivale où il demanderait aux peintres de renommée de La Baie de représenter sur toiles la vie entre les personnes atteintes de déficience intellectuelle dans une rencontre avec des enfants qui ne vivent pas cette différence.