Le bornage débute à Jonquière

(Simone Pilote) – Les opérations de bornage du village de pêche blanche de l’Éperlan à Jonquière ont débuté mardi.

Présentement, l’épaisseur de la glace atteint 10,25 pouces. Il faut compter 12 pouces de glace avant que Saguenay ne permette l’embarquement des maisonnettes, tant sur le lac Kénogami que sur les sites de la baie des Ha ! Ha ! Avant tout, les rues des futurs villages seront établies.

Quant à l’arrondissement de La Baie, Hydro Météo procédera à la cartographie des champs de glace le mercredi 3 janvier. La moyenne de la glace est de 9 pouces dans le secteur de Grande-Baie et de 7,75 pouces à l’Anse-à-Benjamin. 

Pesée des cabanes

Les opérations de pesée des maisonnettes débuteront le samedi de la première fin de semaine d’embarquement à Jonquière. 

Un seul site sera accessible pour les deux villages du secteur de l’Éperlan et du Camping Jonquière. 

La pesée sera directement installée sur le site d’entreposage du secteur de l’Éperlan. 

Pour l’arrondissement de La Baie, une première opération se déroulera sur deux jours, soit le vendredi 5 et le samedi 6 janvier de 8 h à 16 h. Puis, une deuxième opération se tiendra sur quatre jours, les 10, 11, 12 et 13 janvier, de 8 h à 16 h.

Un seul site de pesée sera accessible également pour les villages de Grande-Baie et de l’Anse-à-Benjamin. L’installation sera aménagée sur le site des Écorceurs, à proximité du village de l’Anse-à-Benjamin.

La pesée s'avère gratuite pour tous les propriétaires, mais n'est pas obligatoire.

La glace s’épaissit à Roberval

(Dominique Gobeil) – Les conditions s’améliorent au Village sur glace de Roberval, qui prévoit l’embarquement officiel des cabanes dans la fin de semaine du 13 janvier.

La bonne nouvelle a été communiquée via les réseaux sociaux mardi. 

La date exacte sera connue prochainement. Les responsables indiquent que la glace atteint une épaisseur de 13 pouces sur le bord de la rive et d’environ 16,5 pouces au large. La direction a établi le minimum de 16 pouces pour donner l’autorisation aux propriétaires de maisonnettes de s’installer.

« Présentement, le froid actuel nous donne un bon coup de main ! », s’est réjoui l’organisation sur sa page Facebook.

Pourtant, la neige des semaines précédentes avait causé tout un casse-tête aux gestionnaires. L’or blanc agissait comme un isolant et le couvert de glace était plutôt mince. Comme le village se trouve dans une baie, il y a moins d’eau en dessous et il faut plus de temps avant d’avoir une épaisseur adéquate.

« On est en train de gratter tout ça. Le piquetage est fait. On est capable maintenant d’utiliser de l’équipement plus lourd. Mercredi, on va commencer le montage de la patinoire. Le pire qui pourrait arriver, c’est qu’on soit retardé de quelques jours par une immense tempête », explique la directrice générale du site, Alexandra Gosselin.

Le Village sur glace de Roberval compte normalement entre 140 et 150 maisonnettes. Quelque 50 000 personnes le visitent chaque année.

L’an dernier, le site avait ouvert ses portes au public le 14 janvier. La mairie et la boutique de souvenirs du site sont déjà en activité.

Saint-Félicien

À Saint-Félicien, le Village boréal pourrait accueillir ses premiers occupants d’ici une semaine. La glace avait déjà 15 pouces d’épaisseur mercredi dernier.