Le député du Bloc québécois dans Jonquière, Mario Simard, demande aux fournisseurs de services essentiels de bénéficier du programme Emplois d’été Canada.
Le député du Bloc québécois dans Jonquière, Mario Simard, demande aux fournisseurs de services essentiels de bénéficier du programme Emplois d’été Canada.

Le Bloc veut faire profiter du programme Emplois d’été Canada

Jonathan Hudon
Jonathan Hudon
Le Quotidien
Les députés régionaux du Bloc québécois, Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard, lancent un appel aux employeurs de services essentiels, en leur demandant de profiter de la bonification du programme Emplois d’été Canada. Il ne leur reste toutefois moins d’une semaine pour appliquer, alors que la date limite est fixée au 20 avril.

Le fédéral a ajusté le programme en raison de la pandémie de COVID-19. Les employeurs pourront ainsi obtenir un remboursement en subvention salariale allant jusqu’à 100% du taux horaire minimum, peu importe le statut d’emploi, qu’il soit temps plein ou temps partiel. La période d’embauche est également plus longue, étant maintenant fixée du 11 mai 2020 au 28 février 2021. Le programme Emplois d’été Canada touche tous les travailleurs âgés entre 15 et 30 ans.

Par voie de communiqué, Alexis Brunelle-Duceppe et Mario Simard se sont tour à tour engagés à aider les employeurs et les travailleurs. D’ici le 20 avril, ils vont colliger les entreprises et organismes admissibles au programme, mais qui n’ont toujours pas demandé de financement. Les employeurs du secteur privé et public, ainsi que les organismes sans but lucratif, sont admissibles au programme, pourvu qu’ils comptent 50 employés ou moins.

« Nous appelons les banques alimentaires, les maraîchers et toutes autres organisations qui donnent des services essentiels à nous joindre pour qu’ils puissent créer des emplois en ce temps de crise, a réagi le député de Jonquière, Mario Simard. C’est entre autres l’occasion parfaite pour eux de combler le travail que des bénévoles ou employés plus âgés ne peuvent plus accomplir en raison du confinement. »

Le Bloc québécois entend continuer à aider le gouvernement libéral de Justin Trudeau pour élaborer et mettre en place des mesures d’aide. Alexis Brunelle-Duceppe a également une pensée pour les étudiants, qui se retrouvent le bec à l’eau alors que les écoles sont fermées pour une durée indéterminée et que certains emplois se font plus rares.

« Alors qu’ils n’avaient même pas complété leurs examens, beaucoup de nos jeunes ont vu disparaître, impuissants, leurs opportunités d’emploi, a fait valoir le député de Lac-Saint-Jean. Il faut qu’on agisse maintenant pour en créer de nouvelles. On compte aider les employeurs à faire partie de la solution. »